Un bracelet connecté pour analyser la sueur

La sueur révèle de nombreuses informations sur notre état de santé et, afin de mieux l’exploiter, les scientifiques ont inventé un nouveau bracelet qui permettrait de le collecter et de l’analyser. Ils viennent de Stanford et de l’université de Berkeley, et ils souhaitent apporter une énorme révolution sur les diagnostics médicaux et le traitement des maladies comme le diabète ou la mucoviscidose.

Le Docteur Carlos Milla, l’un des scientifiques qui ont effectué cette étude a confirmé que le bracelet est un « énorme progrès. » Désormais, il serait plus facile d’intervenir dans des endroits reculés où il n’existe pas de centre ou de laboratoire médical.

Bracelet sueur

Leurs travaux ont été publiés dans le fameux journal scientifique PNAS et ne tarderont pas à être exploités.

Prélever la sueur facilement

Il ne s’agit pas du premier dispositif se basant sur l’analyse de la sueur. Ce genre d’instrument existe déjà, mais le groupe de chercheurs avait trouvé un moyen de le rendre encore plus performant.

Avec cet appareil révolutionnaire, les patients n’auront qu’à ne pas bouger durant le recueil de leur sueur. Le bracelet est doté de microprocesseurs qui stimulent les glandes sudoripares pour qu’ils puissent produire une quantité suffisante de sueur en une courte durée. Le prélèvement sera donc plus rapide et facile.

Le principe avec ce nouvel appareil est très simple. Il recueille d’abord suffisamment de fluide corporel pour ensuite étudier ses composants moléculaires. Les informations ainsi obtenues seront envoyées au serveur d’un laboratoire via un simple smartphone pour effectuer l’analyse complète.

Un élément riche en informations

Ronald Davis, un autre coauteur de la recherche a ajouté que « La sueur est bien adaptée à des applications portables et représente une source riche en informations médicales. » Pour tester par exemple la présence de la mucoviscidose, il suffit de doser les ions chlorures reflétant la concentration en sel. Par ailleurs, les utilisateurs pourront également savoir s’ils souffrent ou non du diabète en analysant le taux de glucose.

Avec ce bracelet autour du poignet, chacun pourra effectuer un contrôle régulier de leur état de santé. Les autres éléments détectables avec le dispositif sont le sodium, le potassium et le lactate. Selon le professeur Davis, la technologie est très efficace pour des traitements personnalisés.

Mots-clés médecinesanté