Brancher un MacBook sur un écran externe…

Mon MacBook est formidable. Petit, très nomade, doté d’une autonomie incroyable, c’est un super compagnon. Oui, sauf qu’un écran de 13 pouces, ce n’est pas toujours l’idéal pour bosser confortablement. C’est la raison pour laquelle j’ai entrepris, ce matin, de le connecter à mon écran Iiyama 24 pouces. Juste pour le confort, et aussi parce que je n’ai pas encore les moyens d’avoir un Mac de bureau chez moi.

display24

A ce sujet, je dois d’ailleurs vous révéler une information capitale. Un scoop, même, qui concerne Gonzague. Figurez-vous qu’au cours d’un échange par mails, il m’a révélé avoir vendu son iMac 24″ à son colocataire pour une somme… tout-à-fait dérisoire. De celles qui ont tendance à vous faire hurler de rage alors même qu’est assoupi tout votre voisinage. Un affront terrible, d’une ampleur sans précédent. Un véritable séisme geekien qui a dévasté toute ma vie et qui m’a laissé aussi démuni qu’une prostituée en hiver.

Du coup, cette nuit, j’ai fait un rêve étrange. Vous le savez peut-être, il m’arrive parfois de continuer mes journées jusque dans mon sommeil et d’avoir ainsi des idées formidables. Comme de relier mon MacBook à mon écran Iiyama 24 pouces et ainsi me donner l’impression d’avoir un vrai iMac à la maison sans débourser un rond. Normalement, à ce stade de l’histoire, vous devez vous demander pourquoi je n’ai pas tenté l’expérience avant. Et bien c’est très simple, je pensais (à tort) que mon MacBook ne supporterait pas la résolution de mon écran (1920×1200).

L'adaptateur mini DVI vers DVI proposé par Apple...

Avant tout, il faut savoir que si vous souhaitez relier votre MacBook (ou votre MacBook Pro, ou votre MacBook Air) à un écran externe, il vous faudra un adaptateur qui n’est pas fourni avec votre machine. Cet adaptateur existe en deux modèles : un vers du VGA, un vers du DVI. A noter que si vous possédez un portable de la Pomme récent, il vous faudra opter pour un adaptateur Mini DisplayPort (vers VGA ou DVI). Au contraire, si vous avez un modèle un peu plus ancien, c’est l’adaptateur mini DVI (vers VGA ou DVI) que vous devrez sélectionner.

Une fois que vous avez l’adaptateur, il suffit de le brancher aux fesses de votre MacBook et de le coller ensuite sur votre écran en passant par le câble qui va bien. Une fois la machine démarrée, il suffira d’aller dans les paramètres dédiés aux écrans pour préciser la résolution de votre moniteur ainsi que le type de bureau que vous souhaitez (étendu ou répliqué). Rien de bien difficile, donc… Enfin oui et non, car il y a une petite subtilité à connaître. Si vous optez pour le bureau répliqué, l’affichage sur l’écran externe ne sera pas formidable. Même en choisissant une résolution élevée, vous risquez en effet de vous taper un bureau de la taille de celui de votre MacBook. Pas terrible.

Heureusement pour vous et pour moi, il existe une solution particulièrement efficace pour corriger ce problème. Une fois le MacBook connecté à votre écran externe, il faut lui rajouter aux fesses un clavier ou une souris BlueTooth et aller ensuite dans les paramètres de la veille pour indiquer à Mac OS qu’un périphérique de ce type a le droit de réactiver l’ordinateur. Après ça, contentez-vous juste de fermer le capot de la machine. Cette dernière se mettra alors en repos prolongé et vous n’aurez plus qu’à bouger votre souris ou taper sur votre clavier pour avoir une belle image bien nette sur votre écran de bourgeois.

Résultat des courses, mon MacBook a pris des allures d’iMac sans me ruiner. Prochaine étape, m’acheter un clavier Apple (filaire ou BlueTooth, je ne sais pas encore), un adaptateur mini DVI vers DVI (pour l’instant que j’ai qu’un adaptateur mini DVI vers VGA, du coup la qualité est moins sympathique), un autre adaptateur DVI vers HDMI et brancher le tout sur mon switch HDMI que je n’ai pas encore reçu afin de pouvoir basculer facilement entre mon PC, ma Freebox HD et mon Mac…

En calculant bien et en achetant mon matos sur eBay, ça me coûtera juste 95€.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.