Breitling fête les 77 ans de son DC-3 par un tour du monde

Après le tour du monde de Solar Impulse, effectué uniquement grâce à l’énergie solaire, c’est le DC-3 de Breitling qui a entamé un tour du monde jusqu’en septembre 2017. Cet avion est le plus vieil appareil à effectuer ce genre d’exploit, 77 ans jour pour jour après sa mise en service, le 9 mars. Un événement historique.

Breitling va donc déployer son avion aux quatre coins du monde. Parti de Genève, il voyagera vers l’Inde, l’Asie, la Chine, le Japon, puis traversera l’Océan pour une tournée des États-Unis, avant de revenir en Europe.

De nombreuses villes seront visitées, et l’avion participera à divers événements et meetings aériens. Vous aurez peut-être la chance de croiser ce bel avion, ou d’acheter en novembre l’une des 500 montres qui sont embarquées pour ce grand tour du monde de six mois.

Un grand tour du monde de 6 mois

Le DC-3 est un avion légendaire qui a effectué son premier vol en 1935. C’est un bimoteur à hélices, qui peut transporter jusqu’à 32 passagers sur plus de 3400 kilomètres. Sa vitesse de pointe est de 330 km/h.

Il s’est fait connaitre en participant d’une manière remarquable à la Seconde Guerre mondiale, et rendit service aux alliés. Sa fiabilité et sa robustesse ont également participé à son succès. De multiples variantes civiles et militaires sont apparues au fil des années.

Air France a également possédé ce modèle réputé.

Une star de l’histoire de l’aviation

Ces caractéristiques paraissent obsolètes aujourd’hui, notamment face au mastodonte Airbus A380 (850 passagers maxi – 900km/h – 15000 kilomètres franchissables), mais ses performances ont révolutionné le transport aérien. Imaginez un peu, il faudrait 27 Douglas DC-3 pour absorber la capacité d’accueil d’un seul A380 !

Concernant le modèle de la célèbre marque de montres, il effectua son premier vol en 1940, puis fut livré trois jours plus tard à la compagnie American Airlines. Il a ensuite été loué à l’armée américaine de 1942 à 1944, puis exploité par des compagnies américaines par la suite, avant d’être racheté en 2008 par le pilote Francisco Agullo, soutenu par Breitling. Un exemplaire chargé d’histoire.

Plus de 13 000 DC-3 furent construits, et quelques exemplaires parcourent encore les régions les plus reculées du globe. Et je pense qu’il servira pendant encore de nombreuses années.

Une belle aventure, pour un avion mythique !