Brésil : un système d’alerte dédié aux passages d’animaux sur la route

Anticiper la présence d’animaux sur la route, tel est le rôle des capteurs infrarouges développé par Fernanda Delborgo Abra. Le projet a été développé au Brésil par la biologiste qui a créé une start-up du même nom dans le but de renforcer la sécurité routière, mais surtout de préserver au mieux les animaux. En effet, la collision entre voitures et animaux cause beaucoup d’accidents mortels dans le pays.

Intitulé ViaFauna, ce système est capable de détecter les animaux qui traversent la route. On parle ici d’espèces domestiques ou sauvages qui dépassent un poids de trois kilos. Après les avoir repérés, le dispositif envoie des alertes au conducteur afin qu’il puisse réagir à temps.

Animal route

Baptisé Passa-Bicho, le prototype a déjà entamé ses premières phases de test.

Deux capteurs de mouvement

Le système de Viafauna est basé sur deux capteurs, dont un émetteur et un récepteur. Couvrant un espace de cent mètres, les capteurs sont reliés par un faisceau infrarouge. C’est ce dernier qui permet la transmission de signaux à chaque fois qu’il est interrompu par un animal.

Pour avertir les automobilistes, des signaux lumineux sont envoyés par les panneaux indiquant le passage d’animaux. Ils peuvent être interceptés à une distance allant jusqu’à trois kilomètres. Outre les signaux lumineux, une alerte radio automatisée serait également en mesure d’être transmise en guise d’alerte.

Une solution plus efficace que les panneaux de signalisation

Dans l’État de São Paulo, vingt-trois mille accidents provoqués par la percussion d’animaux ont été constatés entre 2005 et 2013. C’est justement cette statistique qui a poussé F. Abra et son équipe à chercher une solution plus efficace que les panneaux de signalisation traditionnels. D’ailleurs, ils ont été les premiers à réaliser ce genre de technologie au Brésil.

« Quand les conducteurs aperçoivent des avertissements statiques, ils ne savent pas quand les animaux vont traverser, donc ils ont tendance à ne pas faire très attention. » a expliqué F. Abra. « Les données scientifiques montrent que les systèmes de détection d’animaux peuvent réduire de 90 % le nombre de collisions. » a-t-elle ajouté.

Comparé aux modèles d’alerte utilisés dans d’autres pays, on peut dire que ViaFauna ne figure pas encore parmi les plus sophistiqués. Les Américains, par exemple, utilisent un logiciel de reconnaissance ainsi que des caméras d’imagerie thermique pour ce genre de technologie. Néanmoins, l’équipe espère apporter quelques modifications sur le prototype avant de le mettre sur le marché.

Mots-clés animauxinsolite