Un brevet pour une montre connectée conçue par Microsoft

Il existe actuellement des dizaines et des dizaines de montres intelligentes sur le marché, mais très peu d’entre elles sont compatibles avec Windows Phone. A terme, cela pourrait devenir un véritable problème pour Microsoft. La firme de Redmond n’a cependant pas dit son dernier mot et après avoir créé une division entièrement dédiée aux accessoires connectés en fin d’année dernière, elle vient de déposer un brevet mettant en scène une montre aux allures de coach électronique. Et ça, sur le papier, c’est quand même très séduisant, surtout pour nos amis croqueurs de tuiles.

Cela fait quelques temps qu’on entend parler du lancement à venir d’une montre connectée développée par Microsoft. Il aura cependant fallu attendre le mois de décembre de l’année dernière pour que la rumeur s’amplifie et commence à prendre de l’importance.

Montre connectée Microsoft : image 1

C’est assez logique puisque c’est à ce moment que nous avons appris la nomination d’un certain Alex Kipman à la tête d’une nouvelle division entièrement dédiée aux accessoires connectés. Plutôt intéressant, surtout quand on sait que ce dernier est l’un des pères du Kinect. The Verge avait même lancé une véritable enquête pour tenter d’en apprendre davantage et c’est ainsi que nous avions commencé à entendre parler des Kinect Glasses, soit des toutes premières lunettes connectées de la firme.

Et depuis, plus rien. Du moins jusqu’à l’apparition de ce nouveau brevet.

Un brevet qui met en scène une montre connectée se présentant sous la forme d’un module venant s’accrocher à un bracelet souple, sans doute en silicone. Un peu à l’image de ce que propose Samsung avec le Gear Fit, ou Sony avec le SmartBand. Microsoft aurait cependant poussé l’idée un peu plus loin et cette montre pourrait ainsi être reliée à un dock spécial permettant de la tenir à la verticale, tout en la rechargeant. Il serait ainsi possible de la transformer en écran d’appoint ou même en radio-réveil.

Intéressant, et ce n’est pas tout car cette montre serait également en mesure de faire office de coach électronique. Elle pourrait notamment afficher la distance parcourue par l’utilisateur, son rythme cardiaque et le nombre de calories brûlées. En gros, donc, elle intègrerait un podomètre et un cardiofréquencemètre.

Alors bien sûr, tous les brevets ne débouchent pas nécessairement sur des produits économiquement viables, mais ce document nous permet au moins de constater que Microsoft s’intéresse de près au sujet.

Montre connectée Microsoft : image 2 Montre connectée Microsoft : image 2

Sources : 1, 2

Mots-clés brevetsmicrosoft