Clicky

Brian, l’araignée tueuse qui peut manger des poissons trois fois plus gros qu’elle

L’Australie est un pays très dangereux. Entre les méduses-boîte, les serpents, les crocodiles, les pieuvres à anneaux bleus et le poisson-pierre, il vaut mieux faire très attention aux endroits où l’on met ses pieds. Et justement, des chercheurs viennent de découvrir une nouvelle araignée assez surprenante, une araignée capable de surfer sur l’eau et de tuer des poissons trois fois plus gros qu’elle.

La dolomedes briangreenei, ou Brian pour les intimes, n’a pas franchement une mine avenante. Elle est aussi grosse que la paume d’une main et elle est pourvue de huit pattes longues et puissantes.

Brian l'araignée

Brian, pour vous servir.

Mais ce n’est pas sa seule particularité. Loin de là.

Brian peut se déplacer à la surface de l’eau et elle utilise les ondes pour repérer ses proies

Brian est effectivement capable de se déplacer à la surface de l’eau en utilisant deux de ses pattes comme gouvernail. Si vous connaissez un peu le monde merveilleux des insectes, alors vous devez savoir que la plupart des espèces existantes font en sorte de se tenir à distance de la flotte. Question de survie.

Cette araignée est visiblement un peu plus courageuses que ses congénères et ce n’est pas le plus impressionnant car elle est aussi capable de repérer des poissons en s’appuyant sur les ondes qui se déplacent à la surface de l’eau.

C’est d’ailleurs ce qui lui vaut son nom, un nom qui rend en réalité hommage à un certain Brian Greene.

Ce physicien américain a une solide réputation dans le milieu de la science et il est notamment un des plus grands spécialistes de la théorie des cordes. Il enseigne la physique et les mathématiques à l’université Columbia de New York mais il a aussi publié de nombreux libres et il a même fait une apparition dans un épisode de… The Big Bang Theory.

Accessoirement, il a aussi co-fondé le Festival mondial de la science et il a d’ailleurs rencontré l’araignée durant la dernière édition qui s’est tenue au Queensland Museum de Brisbane.

Il a profité de l’occasion pour rappeler que tout dans la physique était lié aux ondes et que ces dernières nous permettaient de comprendre l’univers.

Notez tout de même que Brian n’est pas dangereuse pour l’homme. C’est toujours ça de pris.

Mots-clés entomologieinsolite

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.