Clicky

Bridgewater confie son management à l’Intelligence Artificielle

L’entreprise de fonds spéculatif américain Bridgewater a été fondée par le milliardaire Ray Dalio en 1975. Après une période intérimaire, le président fondateur revient pour en reprendre la direction au début de l’année 2016. Dans le but d’appliquer des maximes qu’il a édictées lui-même dans « Principles, » il veut recourir à l’IA. Ce livre contient notamment ses théories sur les organisations qui seront transcrites en algorithmes

En 2015, la firme a intégré David Ferrucci au sein de son organisation. C’est celui qui a dirigé le laboratoire pour les développements de Wattson, l’Intelligence artificielle d’IBM. Au sein de Bridgewater, il est à la tête d’une équipe d’ingénieurs et de mathématiciens baptisée Systematized Intelligence Lab.

IA Business

L’IA peut aussi trouver sa place dans le monde des affaires.

L’objectif du projet consiste à concevoir une IA apte à gérer le fonds sans l’intervention du président. Il est aussi attendu que celle-ci puisse procéder à des suivis et évaluations.

Le projet PriOS

Le projet mené par Ferrucci a été baptisé PriOS pour Principles Operating System. Concrètement, il s’agit de mettre au point un algorithme de gestion de l’organisation. En s’appuyant sur ce manager artificiel, Dailo veut automatiser trois quarts des prises de décision. Selon le Wall Street Journal, cette directive sera valable durant les cinq années qui viennent.

L’idée serait notamment d’éviter les faiblesses liées à l’humanité du manager (versatilité, inconstance, sentimentalité, émotivité…). Ferrucci intègre le machine learning au sein de l’IA qui sera chargée de gérer le plus puissant fonds de spéculation au monde. Celle-ci apprendra donc par elle-même les principes préconisés dans le manifeste.

Une philosophie du management

Principles n’est pas seulement un manuel de règles prédéterminées, c’est aussi une philosophie du management. De ce fait, les principes qui y sont énoncés sont universels. Ils sont donc applicables aussi bien à un individu isolé qu’à une organisation donnée.

Ce livre a été écrit en correspondance à des crises économiques et financières. Il est également basé sur les expériences de cet homme qui a commencé à bâtir son empire depuis l’âge de douze ans.

Les principes qui y sont édictés sont assez stricts et rigoureux. Il y est écrit par exemple que « chaque entité fonctionne comme une machine pour atteindre ses objectifs ». En outre, l’auteur y évoque ses expériences personnelles, développement personnel, problèmes économiques, productivité… Depuis, le retour du président fondateur, 10 % des salariées ont été licenciés, preuve de sa volonté de réforme au sein de l’entreprise.

Share this post

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !