ByteDance, le créateur de TikTok, lance « Feiliao » une application de messagerie

Alors que TikTok est au sommet de sa popularité avec près de 500 millions d’utilisateurs à travers le monde, son éditeur ByteDance a décidé de surfer sur la vague et lancer une autre application mobile. Baptisée « Feiliao » ou « Flipchat », il s’agit d’une application de messagerie instantanée.

Un post officiel de ByteDance présente Feiliao comme « une application sociale basée sur les intérêts. Vous y trouverez des [fonctions] familières telles que] le chat, les appels audio et vidéo. De plus, vous pouvez découvrir vos amis dans le groupe d’intérêt et partager ce qui est amusant, ainsi que de partager votre vie quotidienne et d’interagir avec des amis proches. »

Il a été annoncé que l’application est d’ores est déjà disponible sur iOS et Android… mais uniquement en Chine. ByteDance n’a rien laissé entendre concernant un possible lancement de l’appli en Europe.

Feiliao, futur concurrent de WeChat ?

Avec Feiliao, ByteDance veut « [mettre] en contact des personnes ayant les mêmes intérêts, rendant la vie des gens plus diverse et intéressante. » En tant que telle, l’application se présente ainsi comme un concurrent de taille pour l’appli de messagerie WeChat, développée par le chinois Tencent.

Lancé il y a huit ans (en 2011), WeChat compte actuellement près d’un milliard d’utilisateurs à travers le monde, et jouit particulièrement d’une très grande popularité en Chine.

Il se pourrait cependant que les utilisateurs lui préfèrent Feiliao dans un futur proche, car cette dernière joue à fond la carte de la « communauté ». En tout cas, ceux qui ont déjà pu tester la nouvelle application se sont déclarés convaincus par son potentiel.

ByteDance veut faire de l’ombre à Tencent

En Chine, deux grands géants se disputent férocement le marché du divertissement et du contenu social. Il s’agit de ByteDance et de Tencent. Pour contrer TikTok, ce dernier avait lancé Weishi, son application de vidéo courte l’année dernière. Aujourd’hui, c’est au tour de ByteDance de riposter avec Feiliao qui joue clairement sur les platebandes de WeChat.

Les deux sociétés ne comptent pas se faire de cadeaux, faisant écho à la guerre des médias sociaux qui frappe actuellement la Chine. À titre d’illustration, Tencent avait bloqué les liens de téléchargement vers plusieurs applications rivales de WeChat prétendument dans le but de « contenir du contenu dangereux et recevoir des plaintes d’utilisateurs. »

Mots-clés ByteDanceFeiliao