Clicky

C/2017 S3 Panstarrs va bientôt rendre visite à la Terre

Des astronomes ont découvert l’existence d’une comète particulière en 2017. Le corps céleste porte le nom de Pan-STARRS C/2017 S3 et a été détecté grâce aux instruments de photométrie et d’astrométrie de l’observatoire Pan-STARRS, situé dans le comté de Maui, à Hawaï.

L’observatoire a ouvert ses portes en 2008 et a pour objectif d’identifier de nouveaux corps célestes comme des astéroïdes, des comètes, etc.

Comète Michael Jager

Alors que les astronomes ont détecté la comète le 23 septembre 2017, un astronaute autrichien, Michael Jager, a observé quelque chose d’inhabituel dans le comportement de la comète le 2 juillet 2018. La lumière de la comète avait augmenté de seize fois, la rendant parfaitement visible à l’œil nu et observable avec n’importe quel télescope.

La comète, d’un vert éblouissant qui lui a d’ailleurs valu le surnom d’Incroyable Hulk, sera visible dans le ciel jusqu’au 15 août 2018.

La brillance de la comète est provoquée par du gaz

Depuis sa mise en fonction, l’observatoire Pan-STARRS a fait de nombreuses découvertes de corps célestes et Pan-STARRS C/2017 S3 en fait partie. La comète avait commencé à se rapprocher de la Terre le 1er juillet 2018. Durant son approche, elle a commencé à se réchauffer et à échapper du gaz.

C’est précisément ce gaz qui a provoqué son éclat lumineux, éclat dont l’intensité est estimée comme seize fois supérieure à son éclat normal. Heureusement, Michael Jager était justement derrière son télescope à ce moment crucial. Il a pu ainsi observer toute la scène et même prendre une photo de la comète au paroxysme de son éclat.

La comète s’approchera bientôt du Soleil et disparaîtra

Jusqu’à présent, la comète continue à laisser échapper du gaz, ce qui forme une traînée verte derrière son corps. L’amplitude du corps céleste atteint 260 000 kilomètres de diamètre. Pour observer la comète dans toute sa splendeur, il est préférable de se trouver dans les territoires situés dans l’hémisphère nord même si, là encore, la lumière projetée par la Lune pourra faire de l’ombre à l’observation de la comète.

Néanmoins, les astronomes pensent que la comète Pan-STARRS C/2017 S3 pourra être observée chaque nuit jusqu’au mi-aout. Après cette date, la comète devrait être très proche du Soleil et pourra même entièrement disparaître.

Mots-clés astronomiecomète

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !