Clicky

Ca y est, Facebook teste un accès payant

Facebook a déclaré dans un communiqué paru le 20 juin 2018 que le réseau social allait tester une nouvelle fonctionnalité sur sa plateforme. Cette fonctionnalité consiste à permettre à certains administrateurs de groupes sur Facebook de facturer l’accès à leur groupe aux utilisateurs du service. Cette facturation prendra la forme d’un abonnement mensuel qui peut aller de 4,99 $ à 29,99 $.

Pour le moment, cette fonctionnalité est uniquement accessible à quelques groupes ciblés, dont les groupes qui se focalisent sur les parents, sur la cuisine ou encore sur l’aménagement d’intérieur.

Les administrateurs de ces groupes créeront alors un sous-groupe spécialement conçu pour les utilisateurs ayant payé le droit d’adhésion.

Parmi ces groupes payants figurent le groupe Organize My Home de la blogueuse Sarah Mueller et le groupe de parents The Grown and Flown Parents.

Une proposition alléchante pour les administrateurs de groupe

À la base, Facebook est un réseau communautaire non payant. Pourtant, le réseau social déclare que, d’une part, donner la possibilité à certains administrateurs de facturer l’adhésion à leur groupe n’est que justice étant donné les efforts qu’ils déploient pour animer le groupe, apporter de nouveaux contenus et attirer de nouveaux membres.

D’autre part, comme les administrateurs gagneront de l’argent via leur groupe, cela leur donnera la possibilité d’améliorer les contenus qu’ils délivrent à leurs membres. Ils pourront également élargir les perspectives de leur groupe en élaborant avec leurs membres des projets ou même en effectuant des activités hors du réseau social.

Une perspective risquée auprès des utilisateurs

Le seul problème de cette fonctionnalité est le fait que les administrateurs auront ainsi deux groupes différents à gérer : le groupe gratuit et le groupe payant. Par conséquent, les membres du groupe non payant se sentiront lésés du fait que ceux du groupe payant bénéficieront de contenus privilégiés.

En d’autres termes, en mettant en place cette fonctionnalité, Facebook cherche à accroître le sentiment d’exclusivité aux personnes qui font partie des groupes payants, ce qui risque pourtant de faire baisser la côte des groupes auprès des utilisateurs qui ne veulent pas payer pour accéder à des contenus de qualité.

En tout cas, les utilisateurs qui souhaiteront adhérer à ces sous-groupes payants devront prévoir une dépense d’environ 360 dollars en abonnement annuel.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !