Canada : un bourdonnement persistant rend la vie difficile aux habitants de Windsor

Depuis 2011, certains résidents de Windsor, en Ontario (Canada) ont signalé des bruits intermittents baptisés « Windsor Hum » (ou bourdonnement de Windsor). Le bruit est décrit comme un son lancinant à basse fréquence, semblable à une flotte de moteurs diesel tournant au ralenti, un grondement lointain de tonnerre, ou un four rugissant. Certains « hummers » rapportent ressentir des vibrations, aussi, et avoir des objets dans leurs maisons qui bougent sous l’effet du son.

Ils relient même le bourdonnement à la dépression, à la nausée, aux troubles de sommeil, aux palpitations cardiaques, aux maux d’oreille, aux maux de tête, sans parler des ennuis généralisés.

Ontario

Un bruit bien réel d’origine méconnue

Le bruit en question ne vient pas de l’imagination des résidents de Windsor; il existe vraiment. Une enquête menée par Natural Resources Canada au cours de l’été 2011 sur plusieurs mois a permis d’identifier une fréquence aéroportée importante d’environ 35 Hz. Il y a eu beaucoup d’enregistrements et de rapports depuis. Et son existence a également été confirmée dans une enquête réalisée en 2014 par l’Université de Western Ontario (UWO) et l’Université de Windsor, qui ont été appuyées par le ministère canadien des Affaires étrangères et du Commerce international.

Mais les deux enquêtes gouvernementales n’ont pas pu identifier de manière formelle la source de la nuisance sonore. Toutefois sur la base de données de mesures triangulées et d’observations, ils ont tous deux conclu que la source probable est quelque chose sur l’île de Zug.

Des usines d’acier seraient à l’origine du « Windsor Hum »

L’île de Zug est une île industrielle située à la limite sud de Detroit et légèrement au sud-ouest de Windsor, de l’autre côté de la rivière Detroit. Pendant des milliers d’années, la terre des marais où elle se trouve était un cimetière amérindien. Mais un canal de navigation l’a transformé en une île à la fin des années 1800, et le bout de terre a été vendu pour être un dépotoir industriel. Il devint plus tard une zone industrielle dense et de production d’acier, avec deux hauts fourneaux de grande capacité.

Les chercheurs spéculent que ces hauts fourneaux et des opérations irrégulières dans les aciéries (usines d’acier) sont les sources du bourdonnement. Ils ont constaté que le Hum coïncidait avec l’apparition de flammes bleues brillantes au-dessus des cheminées d’échappement de l’île, facilement visibles depuis la côte canadienne la nuit.

Mots-clés canada