Canal+ propose désormais l’Apple TV en location

Habituellement vendue à un tarif recommandé de 199 euros, l’Apple TV 4K dotée de 32 Go de stockage sera bientôt accessible au travers d’un abonnement à Canal+. Le groupe télé français vient en effet de négocier un partenariat avec la marque à la pomme en vue de proposer l’appareil à ses abonnés. Bien évidemment, il faudra tout de même mettre la main à la poche pour se payer les faveurs du « meilleur décodeur du marché« , argue Maxime Saada, le PDG de Canal +.

En l’occurrence le deal proposé par le groupe sera de payer mensuellement six euros, en plus de son abonnement à une offre Canal+ (proposé à partir de 19,99 euros par mois), et de signer un engagement d’une durée de 24 mois.

Pour 6 euros par mois, il sera désormais possible de louer un boîtier Apple TV en plus d’un abonnement à Canal+. Une opération qui pourrait encourager, en France, l’adoption à plus grande échelle de l’appareil d’Apple.

Comme le souligne Le Figaro, le système de location concédé par Apple en partenariat avec une société locale, est une première mondiale pour la firme de Cupertino. Au travers de cette collaboration, Apple espère bien sûr accroître à la fois la présence et la visibilité de son Apple TV 4K sur le marché français en la rendant plus abordable.

Le groupe Canal prend tous les risques…

Il est en tout cas évident que si Apple n’a rien à perdre dans ce partenariat, ce n’est pas le cas du groupe Canal qui fait aujourd’hui le pari de proposer à ses clients un appareil coûteux. On apprend en effet, toujours du Figaro, que le groupe audiovisuel a investi une somme conséquente (mais non dévoilée) pour acheter l’ensemble des Apple TV qui seront louées par la suite aux abonnés Canal+.

Autre prise de risques pour Canal, les revenus générés par un abonnement avec option Apple TV seront partagés entre le groupe français et la firme californienne – tandis que lorsqu’un abonné se contente du décodeur classique, l’ensemble de l’abonnement est alors perçu par Canal.

Faire affaire avec Apple se mérite, mais Maxime Saada ne se démonte pas. « Nous avons constaté que le taux d’utilisation était un facteur clef pour fidéliser nos abonnés » déclare-t-il en ajoutant que sa stratégie est notamment de cibler des clients « plus jeunes et plus urbains« . Pour le patron de Canal, proposer une Apple TV pourrait à la fois rallier de nouveaux utilisateurs et fidéliser sa clientèle de base. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Mots-clés apple tvcanal+