Clicky

Canon EOS 7D Mark II : une image et des spécifications

Le Canon EOS 7D Mark II existe-t-il véritablement ? Difficile à dire mais une chose est sûre : il fait parler de lui depuis deux ou trois ans, et il n’a toujours pas été présenté par son constructeur. Oui, et si vous vous intéressez au sujet, alors vous devez savoir que les rumeurs le concernant reviennent tous les ans, plus ou moins à la même période. Cette année ne fait évidemment pas exception à la règle et vous allez justement pouvoir découvrir une nouvelle image du boitier, avec quelques spécifications techniques à la clé.

Avant de vous enflammer et de hurler votre joie au visage du monde, ou plus vraisemblablement à celui des voisins et des collègues, notez tout de même que l’authenticité de cette fameuse image n’a pas été prouvée, et il peut très bien s’agir d’un simple montage.

Image Canon EOS 7D MArk II

Si vous voulez mon avis, le « Mark II » est d’ailleurs un peu trop blanc à mon goût, mais passons.

Si l’on en croit les informations qui accompagnent ce joli rendu, alors le 7D Mark II aurait droit à un magnifique boitier en magnésium et il serait en mesure de résister à la poussière. Magnifique, et ce n’est pas terminé car il embarquerait aussi un capteur CMOS de 20,2 millions de pixels avec du Dual DIGIC 6 derrière et un système autofocus Dual Pixel proposant pas moins de 65 collimateurs croisés.

Là dessus, et bien sa sensibilité pourrait atteindre les 16000 ISO, avec un mode rafale à 10 images par seconde. Un capteur RGB+ IR (150 000 pixels) serait aussi de la partie, de même pour un GPS. Sinon, et bien le boitier pourrait capturer des vidéos en Full HD 1080p à 60 images par seconde.

Précisons pour finir que toutes ces informations proviennent de Digicame et c’est plutôt une bonne chose puisque ce dernier s’est rarement trompé par le passé. D’ailleurs, il pense aussi que le 7D Mark II pourrait être présenté… dans ces prochains jours.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.