iPhone 6 : encore un capteur de 8 millions de pixels ?

Apple ne souhaite apparemment pas se lancer dans la course aux mégapixels, du moins par si l’on en croit l’un des derniers articles publiés par Apple Insider. D’après une des sources du site, l’iPhone 6 pourrait ainsi embarquer un capteur similaire à celui de l’iPhone 5s, un capteur doté d’une définition de 8 millions de pixels.

Le capteur de l’iPhone 6 fait parler de lui depuis le début de l’année et, il faut bien l’avouer, tous les bruits de couloir ne tendent pas forcément dans la même direction. En janvier dernier, le China Post avait déjà évoqué cette thèse. Un autre média chinois en avait rajouté une couche quelques semaines plus tard en parlant cette fois d’un capteur de 10 millions de pixels accompagné d’une optique à grande ouverture, et même d’objectifs interchangeables.

Capteur iPhone 6 8MP

Où l’on reparle, encore, du capteur de 8 millions de pixels de l’iPhone 6.

Qui a raison ? Impossible à dire, mais il ne serait pas étonnant que la Pomme Croquée continue sur sa lancée et équipe son iPhone 6 d’un capteur de 8 millions de pixels. Ce ne serait pas étonnant parce qu’elle n’y a pas touché depuis l’iPhone 4s.

Mais qu’est ce que c’est un « mégapixel » ?

Contrairement à ce que l’on peut entendre parfois en fouinant au rayon photo de la grande surface du coin, la qualité d’une photo ne dépend absolument pas du nombre de mégapixels utilisés pour la générer. En réalité, ces derniers servent avant tout à déterminer la définition d’un cliché et la nuance est plutôt importante. Histoire de vous donner un repère, pour imprimer une image en 10×15, une définition de 3 ou de 4 millions de pixels est largement suffisante. Pas besoin de monter plus haut, sauf si on souhaite imprimer ses photos dans un format supérieur.

Après tout, le Canon EOS 5D Mark III est équipé d’un capteur de 22,3 millions de pixels, mais cela ne l’empêche pas d’obtenir de bien meilleurs résultats qu’un Nokia Lumia 1020, non ?

C’est la raison pour laquelle l’iPhone 5s est doté d’un capteur offrant une définition identique à celle de l’iPhone 5 et de l’iPhone 4S. Ceci étant, les ingénieurs de la firme ne sont pas restés les mains dans les poches pour autant et ils ont ainsi fait en sorte d’augmenter la taille de chaque pixel composant le capteur du dernier smartphone pommé. Des pixels plus grands, et donc capables de capter davantage de lumière.

L’iPhone 6 a de grandes chances d’hériter du capteur du 5s. Toutefois, et d’après ce qui se murmure dans les milieux autorisés, Apple pourrait chercher à améliorer la qualité de son optique et de son système de stabilisation. Et finalement, ce ne serait pas plus mal, non ?