Google Play Music All Access : des captures du service web et de l’application mobile

Parmi les différentes nouveautés annoncées un peu plus tôt dans la semaine lors de la Google I/O, il y a le Play Music All Access, soit le tout nouveau service d’écoute musical en streaming de Google. Un service qui se rapproche énormément d’un Spotify ou d’un Deezer mais qui n’est, pour le moment, disponible qu’aux Etats-Unis. Une terrible injustice, bien sûr, mais tout n’est pas perdu pour autant car un brave lecteur de la Fredzone est parvenu à accéder à la plateforme. Il en a ainsi profité pour prendre un certain nombre de captures mettant en scène le portail web concocté par les Googlers ainsi que l’application mobile disponible sur Android. Des captures que vous allez pouvoir retrouver dès à présent dans la suite de l’article.

Comme vous pouvez le remarquer en regarder les images qui accompagne cet article, l’interface du Play Music All Access est assez similaire à celle de Google Music. On se retrouve face à un service jouant la carte du minimalisme, avec du gris et quelques nuances orangées.

Google Play Music All Access : une première capture

Le Play Music All Access est capable de faire ressortir les albums et les chansons les plus populaires.

 

Toutes les fonctionnalités du service sont accessibles par l’entremise de contrôles situés dans une barre latérale fixée sur le côté gauche de la fenêtre. En quelques clics, il sera ainsi possible d’accéder aux derniers albums ajoutés au catalogue de la plateforme, mais on pourra également aller piocher dans notre librairie personnelle si le coeur nous en dit. Même chose, toujours dans cette zone, on trouvera également un raccourci pointant directement vers les radios du Play Music All Access, des radios thématiques créées par vous, ou bien par les autres utilisateurs du service.

Play Music All Access : tout pour les playlists

Un peu plus bas, nous pourrons également mettre la main sur les playlists. Ces dernières pourront être de deux types : d’un côté, nous aurons les playlists auto-générées par le Play Music All Access, de l’autre les playlists créées par l’utilisateur. Concernant ces dernières, il n’y a pas grand chose à en dire si ce n’est qu’il sera possible de les partager avec nos amis, soit sur Google+, soit en nous appuyant sur un lien spécifique. Les playlists auto-générées, quant à elles, devraient finalement nous permettre de découvrir plus facilement de nouveaux morceaux, de nouveaux artistes. Il semblerait ainsi que la plateforme soit capable de faire remonter les titres les plus populaires, les derniers titres ajoutés ou même les titres offerts gracieusement par les maisons de disque. Mieux, en cliquant sur l’option adéquate, il sera également possible d’afficher les playlists partagées par nos amis.

Toujours au même endroit, nous aurons également un module « Explore » qui aura pour vocation à nous faire découvrir de nouvelles choses. Un module qui mettra en avant le contenu populaire, les dernières sorties ou même les recommandations. Des recommandations basées sur nos goûts, et donc totalement personnalisées. Un peu plus loin, nous pourrons également nous promener dans le catalogue du Play Music All Access en sélectionnant le genre qui nous intéresse. Il semblerait d’ailleurs que la plupart des genres musicaux soient représentés, on pourra ainsi se réchauffer les oreilles avec du R&B, du Blues, du Folk, de la Pop ou même du Gospel si le coeur nous en dit.

Google Play Music All Access : une troisième capture

Le Play Music All Access centralise à peu près tous les genres musicaux possibles et inimaginables.

Quelque soit la rubrique dans laquelle on se trouve, nous aurons droit globalement au même affichage. Tous les albums seront ainsi affichés sous la forme de miniatures, avec de jolies jaquettes qui nous donneront envie de cliquer dessus. En sélectionnant l’album de notre choix, il sera ensuite possible d’afficher toutes ses pistes en liste. Là encore, le résultat est assez intéressant, et plutôt visuel.

N’ayant pas moi-même testé le service, je ne peux pas vraiment vous dire ce qu’il vaut mais il semble en tout cas proposer toutes les fonctionnalités que l’on retrouve sur les autres plateformes du même genre. En revanche, j’ai un peu plus de mal avec l’interface qui me semble plutôt austère et assez tristounette. J’aurais très largement préféré que les Googlers s’inspirent de la nouvelle version de Google+ pour concevoir l’interface de leur nouvelle plateforme.

Bon, et l’application Android alors ? Là, c’est bien simple, on retrouve exactement la même identité visuelle et la même interface que le portail web. En gros, ça ressemble beaucoup à Google Music, mais avec toutes les fonctions que nous venons d’évoquer.

Et un grand merci à celui qui se reconnaîtra en lisant ces lignes !