Windows Phone Tango : la liste des caractéristiques de la plateforme

Comme vous le savez peut-être, Microsoft devrait lancer cette année deux nouvelles versions de Windows Phone : Apollo, la prochaine mise à jour majeure de la plateforme, et Tango, qui se destine avant tout au bas de gamme. Or justement, c’est de ce dernier dont il est question aujourd’hui puisque l’éditeur a publié la liste de ses caractéristiques. Et autant dire qu’il n’a pas fait les choses à moitié. Oh non, au contraire, la firme a même amputé sa plateforme d’un grand nombre de fonctions pour développer cette version spécifique et avant tout destinée aux mobiles d’entrée de gamme.

Windows Phone Tango : la liste des caractéristiques de la plateforme

Des mobiles comme le Lumia 610. L’intérêt pour Microsoft est évident, avec Tango il pourra effectivement contenter tous les mobinautes et s’imposer sur tous les secteurs. Peu importera notre budget, donc, puisqu’on trouvera des Windows Phone à tous les prix. Cela dit, il n’y a pas de mystère, qui dit mobile à bas prix dit aussi mobile peu puissant et voilà donc la liste de toutes les caractéristiques de la plateforme :

  • Tango visera les mobiles n’embarquant pas plus de 256 Mo de mémoire vive.
  • Tango ne pourra pas profiter des applications gourmandes du Marketplace.
  • Tango ne pourra pas profiter du multitâche.
  • Tango ne pourra pas faire tourner de podcasts vidéo.
  • Tango ne pourra pas profiter du service de géolocalisation de Bing.
  • Tango ne pourra pas envoyer automatiquement des photos vers SkyDrive.
  • Tango ne pourra pas lire des vidéos en HD.
  • Tango ne pourra pas profiter des effets d’animations des applications.

Ca ressemble un peu à la liste des 10 commandements – sauf qu’il n’y en a que huit – mais vous comprenez sans doute la principe. Tango sera une plateforme low cost et elle ne pourra par conséquent pas proposer toutes les fonctionnalités de Mango ou d’Apollo. Plutôt logique, quand on y pense. Ceci dit, il faut quand même espérer que le prix de ces mobiles soit vraiment très bas. Sinon, et bien c’est sans doute la concurrence qui se frottera les mains. Et on pensera notamment à Android…

Via



Frédéric Pereira est l'auteur de cet article

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Nokia : un prototype sous Windows Phone 8 ?

    Nokia : un prototype sous Windows Phone 8 ?

    Windows Phone 8 va débouler sur le marché à la rentrée et plus précisément autour du mois d’octobre. Si l’on en croit les dernières rumeurs en date, Nokia devrait dévoiler ses premiers terminaux compatibles dès le mois de septembre, coupant ainsi l’herbe sous le pied de son partenaire. Forcément, nous sommes nombreux à attendre ces mobiles avec la plus grande impatience, et si c’est votre cas vous allez être heureux car le prototype du tout premier Nokia sous Windows Phone 8 vient justement de montrer le bout de son nez et vous allez même pouvoir…

  • Microsoft serait en train de tester un clavier incurvé pour Windows Phone

    Microsoft serait en train de tester un clavier incurvé pour Windows Phone

    Saisir du texte sur un clavier virtuel en tenant notre smartphone d’une seule main, ce n’est pas forcément facile. Microsoft semble d’ailleurs avoir bien conscience de la chose puisque la firme serait actuellement en train de tester un clavier incurvé pour Windows Phone, un clavier qui serait donc légèrement penché d’un côté afin de faciliter la saisie avec notre pouce. Un projet plutôt amusant et qui pourrait même être intégré à Windows Phone 8 ! Okay, ce n’est pas encore sûr, il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs, mais vous allez quand…

  • Un chouette concept de BlackBerry sous Windows Phone

    Un chouette concept de BlackBerry sous Windows Phone

    RIM ne va pas spécialement bien, c’est un fait. Des résultats financiers catastrophiques, des terminaux sous BlackBerry 10 qui n’arriveront pas avant l’année prochaine, des développeurs qui désertent la plateforme, au train où vont les choses, la firme canadienne pourrait bien finir au fond du gouffre. Une histoire qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler celle de Nokia, et c’est peut-être pour cette raison que Reuters a émis le mois dernier une drôle d’hypothèse : RIM pourrait finir par rejoindre Microsoft et abandonner BBX au profit de la plateforme mobile de Redmond. Il n’en fallait donc…


  • Articles Populaires -

  • Les Bons Plans -

  • Articles au hasard -