Cassini : une nouvelle photo des anneaux de Saturne

La mission Cassini-Huygens a été lancée en 1997. Elle a pris fin le 15 septembre dernier, jour où la sonde de la NASA s’est écrasée sur Saturne. L’appareil devait étudier la planète aux anneaux durant treize ans. La mission qui a duré vingt ans s’est révélée être une odyssée spatiale riche en découvertes. Néanmoins, même si le satellite n’est plus opérationnel, les données qui ont été recueillies continuent à révéler des secrets célestes.

Dernièrement, les astronomes ont examiné un cliché capturé par la sonde le 12 février 2016. La photographie a été prise au plus près des anneaux de la planète. Vus de loin, ceux-ci semblent former un disque opaque. Toutefois, l’image a révélé qu’il ne s’agit en réalité que d’une « voile translucide de glace et de roche ».

Saturne

Pour rappel, la mission Cassini est un fruit de la collaboration entre la NASA, l’ESA (agence spatiale européenne) et l’ASI (agence spatiale italienne).

Nouvelle datation des anneaux

Sur la photo publiée par l’Agence spatiale américaine, la courbe éclairée de Saturne est visible à travers les anneaux.

L’image montre également Pan, une petite lune de Saturne. Celle-ci mesure environ vingt-huit kilomètres de diamètre. Elle est en orbite dans la division d’Encke de l’anneau A de la planète, un espace qui s’étend sur 325 kilomètres de large.

Avant son plongeon final, la sonde a également renseigné les chercheurs sur l’âge des anneaux. Il existe effectivement de nombreuses théories concernant la datation de ces derniers. L’hypothèse la plus consensuelle est celle qui avance qu’ils sont âgés de 4,5 milliards d’années.

Les experts ont réétudié la masse des anneaux et du flux de micrométéorites. Ils se sont accordés sur le fait que ceux-ci ne sont vieux que de trois cents millions d’années. Néanmoins, le processus par lequel ils ont pris naissance reste encore inexpliqué.

Vingt ans d’émerveillement

La mission Cassini-Huygens se solde ainsi en vingt ans de spectacles inédits. En 2012, pour célébrer la quinzième année d’expédition, la NASA avait publié une série de plusieurs clichés.

Parmi ces derniers, il y avait les lacs de Titan, les geysers d’Encelade et la danse des lunes de Saturne. La sonde avait également enregistré le son des ondes générées par les éclairs qui surviennent lors des tempêtes de la planète.

Outre l’émerveillement qu’elle a offert, il y a lieu de reconnaître que l’expédition a permis aux scientifiques de mieux comprendre le système de Saturne.