Ce film de science-fiction a été écrit par une intelligence artificielle

Benjamin n’est pas une intelligence artificielle comme les autres. Loin de là même car il est un véritable artiste à part entière. Preuve en est, il a récemment écrit le script d’un film de science-fiction ! C’est assez dingue mais le plus incroyable reste à venir. Oscar Sharp a décidé de le réaliser et il a même demandé l’aide d’un acteur que vous connaissez forcément puisqu’il s’agit de… Thomas Middleditch.

Thomas est un acteur canadien et il a débuté sa carrière en 2009 avec quelques petits rôles dans des séries locales. Il a commencé à faire parler de lui en 2011 après avoir interprété le gars de Woodshed dans Funny or Die Presents mais sa carrière a vraiment commencé à décoller en 2013.

Film IA

Thomas Middleditch joue dans le premier film écrit par une IA. La boucle est bouclée.

C’est en effet cette année-là qu’il a décroché un rôle dans The Office, une série très populaire de l’autre côté de l’océan.

Thomas Middleditch est à l’affiche de ce court-métrage écrit par une IA

Mine de rien, cette expérience lui a ouvert pas mal de portes et il s’est ensuite retrouvé au casting d’une série très en vogue depuis quelques temps chez les Geeks, une série que vous ne pouvez pas ne pas connaître : Silicon Valley. Thomas incarne d’ailleurs le rôle principal puisqu’il campe le terrible Richard Hendricks.

Mais revenons-en plutôt au sujet de cet article et donc à notre fameuse intelligence artificielle.

Benjamin est né de la collaboration encore Oscar Sharp et Ross Goodwin, un expert en traitement du langage naturel et en réseaux de neurones artificiels. Ensemble, ils ont eu l’idée de développer une IA capable d’écrire des scripts. Amusant, non ? Certes, mais il leur a tout de même fallu plusieurs années pour atteindre leur objectif et pour développer leurs algorithmes.

L’IA en question s’appuie donc sur un réseau neuronal récurrent LSTM. Cette architecture est née à la fin des années 90, sous l’impulsion de Sepp Hochreiter et de Jurgen Schmidhuber.

Sunspring est un film un peu particulier

Après l’avoir développée, les deux compères lui ont donné des dizaines de scénarios de science-fiction à lire pour qu’elle puisse s’instruire. Ils l’ont aussi poussé à regarder la plupart des films du genre sortis dans les années 80-90 et ils lui ont ensuite demandé d’écrire son propre script.

Benjamin a alors accouché de Sunspring et Sharp s’est mis en tête de le réaliser. Oui, de le réaliser, mais aussi de le présenter au festival Sci-Fi London, où il a fait forte impression. Dans la foulée, il a été diffusé sur plusieurs plateformes et notamment sur YouTube.

Le film en question dure environ neuf minutes et il faut avouer qu’il est assez… comment dire… spécial. Les dialogues manquent en effet un peu de cohérence, mais c’est précisément ce qui fait le charme de ce film.