Clicky

Ce lundi est le plus déprimant de l’année

Le Blue Monday est de retour, pour vous jouer un très vilain tour ! Oui et si vous avez eu beaucoup de mal à quitter votre lit ce matin, c’est tout à fait normal car ce lundi est le plus déprimant de l’année. Et attention car ce n’est pas un simple délire. Du tout, même, car ce phénomène a été scientifiquement prouvé. Ou presque.

Les débuts de semaine ne sont jamais faciles. Quitter la chaleur de sa couette et affronter le froid glacial du mois de janvier demande un courage monstre.

Blue Monday

Le Blue Monday est de retour les amis !

Du courage, mais aussi un peu de folie avec un zeste d’abnégation de soi.

Le Blue Monday est le pire jour de l’année !

Mais le Blue Monday, lui, est pire que tous les autres jours de l’année. Et c’est tout à fait logique car ce lundi est le plus déprimant de tous ! Du coup, si vous vous sentez complètement à plat et si vous avez l’impression d’agoniser depuis ce matin, c’est complètement normal.

Si l’on en croit la légende, alors le Blue Monday a été découvert par un psychologue de l’université de Cardiff en 2005, et plus précisément par un certain Cliff Arnal. En combinant différentes variables et en secouant le tout à l’aide d’un savant calcul, ce dernier a déterminé que le troisième lundi du mois de janvier était le pire de tous.

Et attention, car il a même créé une équation pour parvenir à ce calcul :

Equation Blue Monday

Et voici l’équation du Blue Monday.

Chaque lettre correspond à une variable bien spécifique. Le « W » fait ainsi allusion à la météo tandis que le (D-d) renvoie vers les dettes contractées durant la période des fêtes. Le « T » et le « Q » font référence pour leur part au temps écoulé depuis Noël et au temps écoulé depuis nos résolutions de la nouvelle année.

Enfin, le « M » et le « Na » renvoie vers le manque de motivation et le besoin d’agir.

Et non, le Blue Monday n’est pas scientifiquement viable

Là, vous allez me dire qu’elle est quand même très bizarre cette affaire. Rassurez-vous car vous avez complètement raison.

En réalité, le Blue Monday n’est pas vraiment une expérimentation scientifique et il s’agit ainsi d’une campagne de publicité lancée par la compagnie Sky Travel en 2005, une campagne imaginée par l’agence Porter Novelli.

Elle avait envoyé un communiqué de presse à plusieurs universitaires en leur offrant une prime s’ils acceptaient de le publier en leur nom. Le Dr Arnal n’a pas pu résister à la tentation et il a donné son accord.

Amusant, mais ce n’est pas fini car une autre agence travaillant pour une marque de glace a aussi utilisé notre pauvre docteur pour… créer le jour le plus heureux de l’année.

Ceci étant, ça vous donnera une bonne excuse pour poser un RTT ou pour finir la tablette de chocolat noir qui dort au fond du premier tiroir de votre bureau.

Mots-clés funinsolite

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.