Clicky

Ce magnifique film a été tourné avec un Samsung Galaxy S7

Samsung a équipé le Galaxy S7 et le Galaxy S7 Edge d’un nouveau capteur constitué de photosites plus gros, avec une magnifique optique capable d’ouvrir à f/1.7. Ash Tailor a eu envie de les pousser dans leurs derniers retranchements et il s’est ainsi amusé à tourner un court-métrage avec son S7. Le résultat est tout bonnement magnifique et cette vidéo risque de vous faire l’effet d’une véritable claque en travers de la figure.

Cela fait maintenant un moment que le coréen place la photo et la vidéo au centre de ses priorités. Il n’est pas le seul à le faire, bien sûr, mais le S6, le S6 Edge et le S6 Edge+ ont été unanimement salués par la critique.

Film Galaxy S7

On peut même tourner des films avec le Galaxy S7, c’est dingue non ?

Mieux, ces trois terminaux ont même trôné pendant plusieurs semaines en tête du classement mobile de DxOMark.

Le Galaxy S7 devrait plaire aux vidéastes en herbe, et même aux autres

D’ailleurs, la phablette occupe toujours la première place du podium, aux côté du Xperia Z5 de Sony.

Samsung aurait pu conserver le même module photo pour le Galaxy S7 et le Galaxy S7 Edge mais il a fait le choix de tout changer et il a ainsi opté pour un capteur de 12 millions de pixels composé de pixels plus grands (1,4 um). Comme si cela ne suffisait pas, il a aussi doublé le nombre de photodiodes par pixel pour améliorer sa vitesse de mise au point et il l’a couronné d’une optique stabilisée capable d’ouvrir à f/1.7.

Depuis quelques semaines, de nombreuses démonstrations fleurissent sur la toile (comme celle-ci) mais elles n’arrivent pas à la cheville de la vidéo partagée par Ash Taylor. Logique, puisque ce dernier a carrément réalisé un film à la gloire de sa ville fétiche, Londres.

La séquence n’est pas très longue et elle dure un peu moins de deux minutes, mais elle est extrêmement impressionnante. Les images sont effectivement magnifiques et le Galaxy S7 semble s’en tirer à la perfection dans toutes les conditions lumineuses possibles, même lorsque la lumière ambiante vient à manquer.

Alors bien sûr, derrière, il y a aussi eu un gros boulot en post-production, mais ce film nous permet de mieux nous rendre compte des possibilités offertes par le terminal.

Notez tout de même que Ash s’est appuyé sur plusieurs applications mobiles pour filmer et il aussi utilisé un support à main pour éviter au maximum les tremblements.

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.