Ce poisson mesure 4 centimètres et possède 1800 dents

Le Gobie à bec de canard est un poisson assez particulier. Il mesure en effet moins de dix centimètres de long et il possède pourtant une mâchoire composée de 1800 dents.

Cette étonnante créature nous vient tout droit des eaux de l’Australie-Méridionale et elle était totalement passée sous les radars des chercheurs depuis son apparition. La découverte revient ainsi aux scientifiques de l’Université de Washington et de celle du Texas. Ils ont effectivement découvert le poisson en examinant un squelette stocké dans un bocal appartenant au Musée d’Etat d’Australie occidentale.

Gobie : image 1

L’échantillon n’était guère récent par ailleurs et il avait ainsi été récolté à la fin des années 70. Les conservateurs du musée n’avaient cependant pas encore pris le temps de l’analyser.

Le Gobie à bec de canard, un poisson découvert sur le tard

Le Gobie à bec de canard (Nettorhamphos radula) appartient à la famille des Gobiesocidae, une famille regroupant très exactement 166 espèces différentes réparties dans quarante-sept genres.

Extrêmement petit, l’animal n’est pas plus gros qu’un doigt et il mesure ainsi quarante millimètres de long. Il n’en reste pas moins unique en son genre en raison de son étonnante mâchoire supérieure. Plus large et plus longue que celle de la plupart de ses cousins, elle abrite surtout d’innombrables dents coniques disposées en rangées multiples.

Les chercheurs ont bien évidemment entrepris de les compter et ils ont alors découvert que la bouche de l’animal abritait 1 800 dents réparties sur les mâchoires inférieures et supérieures.

Pour pouvoir établir le compte le plus précis possible, les scientifiques ont utilisé un scanner afin d’obtenir une vision détaillée de l’intérieur de la bouche du poisson. Ils ont ensuite modélisé les deux mâchoires pour pouvoir ensuite les imprimer à une plus grande échelle en s’appuyant sur l’imprimante 3D du musée.

1 800 dents coniques réparties entre les deux mâchoires

Les universitaires chargés de l’étude ont été très surpris par la complexité de la dentition de l’animal, bien entendu. Histoire de mettre ce chiffre en perspective, il faut effectivement rappeler que le grand requin blanc est pourvu pour sa part de trois ou quatre cents dents disposées en plusieurs rangées. Les crocodiles ne font pas mieux puisqu’ils sont en général pourvus d’une dentition composée de 51 à 84 dents.

Le Gobie à bec de canard fait donc mieux que la plupart des grands prédateurs marins de ce monde. Pas mal pour un poisson de quelques dizaines de millimètres, n’est-ce pas ?

L’étude complète est disponible à cette adresse.

Gobie : image 2

Crédits : Kevin Conway and Glenn Moore

Mots-clés animauxinsolite