Ce que le divorce de Jeff Bezos coûte à Amazon

Début janvier, Jeff et Mackenzie Bezos ont annoncé sur Twitter qu’ils allaient divorcer. Beaucoup avaient alors qualifié cette séparation comme l’une des plus compliquées de l’histoire, avec la fortune colossale du couple qui s’élève actuellement à environ 140 milliards de dollars.

Ce divorce n’est également pas sans conséquence pour Amazon dont l’avenir économique et administratif a fait l’objet de nombreuses spéculations. Rappelons en effet que Jeff Bezos possède 16 % de la multinationale, dont il est le PDG et le principal actionnaire.

apple-argent

Crédits Pixabay

La séparation des Bezos pourrait entrainer la scission en deux de ce pourcentage. Mackenzie Bezos possèderait alors 8 % de la société et pourrait revendiquer une place au conseil d’administration.

L’avenir d’Amazon est-il menacé ?

Avec ce divorce qui pourrait lui faire perdre la moitié de sa fortune, il faut s’attendre à ce que Jeff Bezos soit quelque peu distrait. Or, comme l’explique David Larcker, directeur de l’Initiative de recherche sur la gouvernance d’entreprise à la Business School de Stanford et Jill Fisch, professeur de droit des affaires à l’Université de Pennsylvanie, cela n’est pas sans conséquence sur les décisions à long terme de l’entreprise, et pourrait ainsi lui faire perdre des acquisitions potentielles.

« Jeff reste très concentré et engagé sur Amazon », avait cependant assuré Drew Herdener, le porte-parole de la société, dans un communiqué partagé en janvier. L’homme d’affaires peut également compter sur ses collaborateurs et les 600 000 employés de l’entreprise pour la garder à flots.

Vers une séparation apaisée

Concernant le divorce de Jeff et Mackenzie Bezos, les deux ex-époux ont assuré rester de « chers amis », ce qui implique sûrement une séparation à l’amiable. Il en va non seulement de l’intérêt de  leurs enfants, mais aussi de leur image et leur fortune.

Pour ce qui est d’Amazon, la séparation ne semble pas avoir de répercussion sur l’image de l’entreprise qui continue d’être bien côté en bourse.

De son côté, Jeff Bezos restera toujours autant impliqué dans le développement d’Amazon, même s’il ne possèdera plus que 8 % du capital de la société. Le milliardaire continuera toujours de jouer un rôle clé dans l’avenir de la multinationale qu’il a fondé avec sa femme il y a près de 25 ans.

Mots-clés amazon