Clicky

Ce selfie témoigne de la construction d’un internet interplanétaire

A première vue ce selfie est tout ce qu’il y a de plus banal, mais ne vous y trompez pas, c’est le premier pas vers quelque chose de remarquable.

On peut y voir trois ingénieurs de la NASA qui se trouvent à la station McMurdo de la National Science Foundation, la plus grande base de recherche en Antarctique. Il y a aussi une photo de Vint Cerf, mieux connu comme étant le « père de l’Internet » pour son rôle dans la création des protocoles qui déterminent comment l’information est envoyée sur le web.

Selfie spatial

Mais ce qu’il y a de plus remarquable dans cette photo c’est ce qu’on ne voit pas : le point de départ d’un Internet interplanétaire.

Une nouvelle technologie qui permettra de se connecter à Internet dans l’espace

Après avoir pris cette photo le 20 novembre, les ingénieurs de la NASA l’ont envoyée de McMurdo à la Station spatiale internationale. Si beaucoup d’entre nous échangent des selfies à longueur de journée, envoyer une photo instantanément entre deux des habitats humains les plus reculés exige bien plus qu’ouvrir votre app photo. Dans le cas présent, les chercheurs de la NASA se sont appuyés sur une méthode expérimentale de routage de données, appelée Delay (ou Disruption) Tolerant Networking (DTN), et c’est sans doute l’avenir de l’Internet dans l’espace interplanétaire.

La NASA a réalisé que l’accès à Internet sur Mars serait crucial à la fois pour la recherche et pour des raisons personnelles lorsque les premiers hommes commenceront à fouler le sol martien. Mais surfer sur le net dans l’espace implique toute une série de difficultés qu’on ne rencontre pas sur terre.

Les prémices d’un Internet encore plus puissant sur terre et dans l’espace

Le Bundle Protocol (BP) est la technologie de base au cœur du Delay Tolerant Networking. Son développement a débuté en 1998 lorsque le Jet Propulsion Laboratory de la NASA a invité Vint Cerf à aider l’agence à créer un nouveau type d’Internet capable de fonctionner dans un environnement spatial difficile. Cerf avait déjà créé les protocoles qui définissent la façon dont nous nous interconnectons sur Terre. Maintenant avec le Bundle Protocol, il a aidé à définir la façon dont nous allons nous connecter en réseau dans l’espace.

Bien que cela ait nécessité une quantité de travail énorme juste pour envoyer un selfie, l’expérience montre comment le DTN peut également trouver des applications sur Terre en connectant des stations de recherche très éloignées comme McMurdo à des satellites et autres stations au sol. Plus important encore, c’est une autre preuve que l’on peut faire confiance au DTN comme noyau d’un Internet interplanétaire.

Crédits : NASA

Mots-clés insoliteselfies