Censuré, un cinéaste diffuse son documentaire sur Pornhub

Alexei Navalny est un cinéaste russe engagé. Il a récemment produit un documentaire consacré à Dmitri Medvedev et aux forts soupçons de corruption planant au-dessus de sa tête. Les tribunaux russes l’ont cependant condamné à supprimer le film de toutes les plateformes habituelles. Il l’a donc partagé sur Pornhub.

Né au milieu des années 60 à Leningrad, Dmitri Medvedev s’est longtemps passionné pour la photographie et le hard rock.

Documentaire Pornhub

Il a ensuite suivi un cursus en droit privé et il a fini par enseigner cette manière à l’Université d’État de Saint-Pétersbourg.

Dmitri Medvedev accusé de corruption par un cinéaste russe

En parallèle, l’homme a également obtenu un poste de conseiller auprès du président du Conseil municipal de sa ville. C’est également à cette époque qu’il a rencontré Vladimir Poutine.

Une solide amitié est née entre les deux hommes. En octobre 2003, Medvedev est donc devenu chef de l’administration du Kremlin et il a travaillé en étroite collaboration avec Poutine, devenu président entre-temps. Deux ans plus tard, il a été nommé au poste de premier vice-président et il s’est alors retrouvé sur le devant de la scène.

En 2007, il s’est présenté comme candidat à l’élection présidentielle pour remplacer son ami. Ce dernier avait en effet enchaîné deux mandats et il ne pouvait donc pas se présenter de nouveau. Il a été élu en 2008 et il a immédiatement nommé Poutine à un poste-clé du gouvernement avant de lui laisser de nouveau la place quelques années plus tard.

Alexei Navalny ne le porte pas dans son cœur et il lui a consacré un documentaire complet, un documentaire dans lequel il l’accuse d’avoir détourné environ 1,2 million de dollars en l’espace de quelques années. Bien sûr, le documentaire a fait scandale et il a notamment poussé les Russes à descendre dans la rue pour manifester en mars dernier.

Fidèle à ses habitudes, le pouvoir exécutif n’a pas commenté les allégations du cinéaste russe, pas plus que le principal intéressé.

Les tribunaux lui demandent de supprimer son film, il le partage sur Pornhub

En revanche, les tribunaux russes se sont rapidement intéressés au documentaire et ils ont déterminé que le cinéaste n’apportait pas suffisamment de preuves pour pouvoir tenir de telles accusations. Il lui a donc demandé de ne plus diffuser le film et de le supprimer de toutes les plateformes dématérialisées.

Alexei Navalny n’a pas eu le droit et il a dû s’exécuter. Toutefois, afin de protester, il a également eu l’idée un peu folle d’uploader son film sur une plateforme vidéo très connue et très fréquentée : Pornhub. Histoire de bien faire les choses, il a également choisi de lui coller quelques mots-clés bien sentis, des mots-clés comme « hardcore », « rough sex », « russian » et… « double penetration ».

Le plus fou, c’est que le film a très bien marché et il a ainsi été visionné plusieurs milliers de fois en l’espace de quelques heures. Mieux, il a même décroché de très bonnes appréciations et il a ainsi atteint un taux de satisfaction de 95% avant d’être supprimé de la plateforme.

Pornhub a en effet été obligé d’appliquer la décision prise par les tribunaux russes. Ceci étant, le cinéaste a plutôt bien réussi  son coup puisque tout le monde parle désormais de son documentaire… et des soupçons de corruption planant au-dessus de Medvedev.