Ces chats-garous sont les nouvelles coqueluches des internets

Les chats ont toujours régné sur les internets et la tendance n’est clairement pas prête de s’inverser, même si la concurrence est plutôt rude sur le secteur des animaux tout mignons. Oui, et nos amis félins ont même pris une très belle avance grâce à une espèce relativement peu connue : les chats-garous.

Enfin, ces chats ne sont pas réellement désignés sous ce terme et ils appartiennent en réalité à la race des Lykoi, ce qui signifie « loup » en grec ancien.

Lykoi : photo 1

Ce chaton n’est-il pas magnifique ?

S’ils portent ce nom, ce n’est évidemment pas pour rien puisque leur apparence se rapproche beaucoup de celle des loups-garous.

Le Lykoi ressemble beaucoup à un loup-garou, en plus mignon

Entre leurs grandes oreilles dressées en l’air, leurs yeux jaunes exorbités et leur poil hirsute, il est effectivement très difficile de ne pas penser à cette créature de légende et un rapide coup d’oeil sur les photos illustrant cet article vous le confirmera.

Le plus incroyable, c’est que ces chats ne sont pas malades et ils ne sont pas non plus passés entre les mains d’un toiletteur peu expérimenté. Ils naissent réellement sous cette forme et ils ne sont pas non plus le produit d’une quelconque manipulation génétique.

L’espèce est apparu aux Etats-Unis en 2010, en Virginie. Patti Thomas, une éleveuse américaine, est tombée un peu par hasard sur une étrange portée. La mère était une femelle Shorthair tout à fait normale mais il n’en allait pas de même pour les chatons.

Certaines parties de leur anatomie était effectivement dépourvues de poils.

Le Lykoi n’a aucun lien avec le Sphinx

Patti les a immédiatement adopté et elle a ensuite mené des tests ADN pour déterminer si la mutation des Lykoi était identique à celles des Sphinx, sa race de prédilection. Elle s’est rendue compte que ce n’était pas du tout le cas et elle a alors compris qu’elle était en présence d’une nouvelle race en devenir.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais d’autres chatons identiques sont apparus dans le Tenessee quelques mois plus tard. Patti et ses amis vétérinaires se sont alors rendus sur place et ils ont alors décidé de présenter ces nouveaux chats aux deux autres.

Ils se sont vus et ils se sont aimés. Quelques mois plus tard, la toute première Lykoi née de deux chats Lykoi a vu le jour. Patti s’est alors lancée dans un nouvel élevage.

Le plus étonnant, c’est que d’autres chatons identiques sont aussi apparues en Europe quelques années plus tard.

Il faut tout de même préciser que cette nouvelle race n’est pas recensée en tant que telle par la TICA (The International Cat Association) mais ce n’est sans doute qu’une question de temps avant qu’elle ne le soit. En attendant, vous pouvez toujours vous rendre sur le site officiel de l’espèce ou sur cette page Facebook pour découvrir des dizaines et des dizaines de photos présentant ce magnifique félin.

Toutes les images de l’article proviennent d’ailleurs de la page.

Mots-clés funinsolite