Clicky

Ces GIFs sexuels psychédéliques ont fait le buzz après avoir été supprimés de Facebook

PHAZED habite au Canada et il travaille comme animateur pour plusieurs émissions télévisées. Il passe aussi une bonne partie de son temps libre à réaliser des GIFs sexuels psychédéliques et ces derniers ont déclenché un véritable buzz sur la toile après avoir été supprimés de sa page Facebook.

Avant d’aller plus loin, il faut préciser que certains de ces GIFs s’adressent à un public adulte. Les créations de l’artiste n’ont rien de vulgaire mais elles décrivent des scènes érotiques ou sexuelles et ces dernières ne conviennent pas à un public mineur.

GIF sexuel censure Facebook

Facebook n’apprécie pas les GIFs sexuels et ça a été plutôt profitable à cet artiste canadien.

Si vous n’avez pas l’âge requis, il est donc préférable de quitter cette page. Même chose si vous consultez cet article sur l’ordinateur familial ou avec votre patron dans les parages.

Des scènes érotiques, sexuelles et psychélédiques

PHAZED, de son vrai nom Jean-François Painchaud, s’est toujours passionné pour l’animation et il est plutôt reconnu dans son métier puisqu’il travaille sur une émission du nom de Wild Kratts. Elle est diffusée sur la chaîne PBS Kids depuis quelques années et elle raconte l’histoire de deux frères se promenant dans un monde animé peuplé de nombreux animaux.

Jean-François aime son métier et il s’agit même d’une véritable passion pour lui. Lorsqu’il ne travaille pas sur les animations de l’émission évoquée un peu plus haut, il s’amuse ainsi à créer d’autres oeuvres plus personnelles et, surtout, plus explicites.

Ces fameuses oeuvres sont assez particulières et c’est assez logique car notre artiste éprouve un certain penchant pour les champignons hallucinogènes et il les a totalement intégré à son processus créatif.

En d’autres termes, il est presque toujours défoncé lorsqu’il réalise ces animations.

Le truc, c’est qu’il ne s’en cache pas du tout et il assume pleinement ses penchants. Comme il le dit lui-même, le sexe et les drogues ont été des expériences très inspirantes dans sa vie et elles lui ont en plus permis de surmonter sa dépression et son sentiment d’insécurité constant.

Il est devenu une véritable célébrité lorsque ses créations ont été supprimées par Facebook

Jean-François n’a effectivement pas eu la vie facile et il a ainsi passé une bonne partie de son enfance écrasé entre un père autoritaire et des camarades de classe violents.

Il a aussi pris l’habitude de partager ses créations sur internet mais il a du attendre la fin de l’année dernière pour se retrouver projeté sur le devant de la scène. Facebook a effectivement supprimé plusieurs de ses créations et cette affaire a déclenché un tollé général sur les internets.

Vice et d’autres sites ont alors contacté l’artiste pour l’interviewer et il est devenu une véritable célébrité en l’espace de deux semaines.

Ce n’est évidemment pas la première fois que le réseau social n’apprécie pas des oeuvres d’art dénudées mais il faut avouer que cette censure a été plutôt profitable à Jean-François puisqu’elle lui a donné énormément de visibilité.

A lui, mais aussi à ses créations.

GIF sexuel : image 10 GIF sexuel : image 9 GIF sexuel : image 8 GIF sexuel : image 7 GIF sexuel : image 6 GIF sexuel : image 5 GIF sexuel : image 4 GIF sexuel : image 3 GIF sexuel : image 2 GIF sexuel : image 1

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.