Clicky

Ces perles amérindiennes sont faites de métal extraterrestre

Plusieurs perles de métal ont été découvertes en 1945 dans une sépulture amérindienne située au beau milieu de l’Illinois, aux États-Unis. En effectuant une microscopie optique sur ces artefacts, des chercheurs ont réalisé que toutes ces pièces étaient faites en métal extraterrestre à partir d’une météorite tombée dans le Minnesota.

Ces perles ont donc été découvertes à la fin de la Seconde Guerre mondiale dans une ancienne sépulture mise à jour dans l’Illinois, une sépulture appartenant à la culture d’Hopewell.

Perles ET

Cette dernière occupait la région durant la période sylvicole, bien avant l’installation des premiers colons sur place.

Des perles en métal extraterrestres découvertes dans l’Illinois

Les Hopewell ont en effet succédé à la culture Adena et ils ont donc vécu sur place entre le IIe siècle avant J.-C. et le Ve siècle après J.-C. Ils avaient d’ailleurs étendu leur influence sur une large zone, une zone comprenant l’ouest de New York, le Missouri, le Wisconsin et le Mississippi.

Très avancée sur le plan technologique, cette culture avait réussi à mettre sur pied un important réseau commercial à travers toute la région.

Elle était aussi connue pour son goût prononcé pour l’artisanat et ses immenses sépultures. De nombreux artefacts ont donc été retrouvés durant ces derniers siècles dans cette région et ces fameuses perles métalliques en font bien évidemment partie.

Ces dernières ont été découvertes en 1945 dans une sépulture située dans l’Illinois et la collection se compose de vingt-deux pièces en fer.

Depuis des années, les chercheurs les soupçonnent d’être faites dans un métal étranger à notre planète, mais personne n’avait encore été en mesure de le trouver. Des scientifiques ont donc entrepris de faire toute la lumière sur ce mystère en procédant à une analyse des perles par microscopie optique et par spectroscopie de masse.

Les météorites ont toujours passionné les hommes

L’expérience a été un véritable succès et les chercheurs ont ainsi réalisé que ces perles étaient en réalité faites du même matériau que la météorite Anoka, une météorite découverte dans les années 60 dans le Minnesota.

La nouvelle les a beaucoup surpris, et c’est assez logique, car cette fameuse météorite est tombée à plusieurs centaines de kilomètres de là où a été trouvée la sépulture. Timothy McCoy, un chercheur travaillant pour le National Museum of Natural History à Washington, pense donc que son dernier propriétaire les a obtenues par le biais d’un échange commercial.

Cette découverte est impressionnante, certes, mais il faut tout de même rappeler que les Amérindiens n’étaient pas les seuls à travailler le métal extraterrestre. Preuve en est, la dague de Toutankhamon est elle aussi faite dans un métal de ce type.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.

  • Chevallier kévin

    Oui nos dieux amérindiens sont toujours là et quand ils vont revenir ca va chauffer pour votre matricule US