Ces photomontages prouvent que nous ne vivons pas tous dans le même monde

L’avènement d’internet et des nouvelles technologies a laissé place à un nouveau courant artistique : l’art numérique. Pour les jeunes talentueux voulant se lancer le secteur, Instagram est l’une des plateformes les plus propices.  Uğur, passionné de photographie, a suivi le même chemin. Inspiré par la réalité qu’il vit autour de lui, il a utilisé la toile pour exposer ses œuvres. La série qu’il a présentée est un ensemble de photos montées reflétant les contrastes du monde.

« J’habite en Turquie, qui se trouve juste à côté d’une des régions les plus dangereuses du monde moderne », a écrit l’artiste. « Le contraste entre ces territoires reflète pour moi deux mondes différents, ce qui m’a inspiré dans mon travail ». Ses œuvres ont époustouflé les internautes et les commentaires ont afflué.

Crédits Instagram

« Certaines de mes œuvres ont déjà été présentées sur Bored Panda et je voudrais partager mes nouvelles pièces », a poursuivi Uğur.

Je souhaite un avenir pacifique 

« Je montre le contraste déchirant entre les deux mondes dans lesquels nous vivons », a-t-il écrit, indigné par l’injustice et la dichotomie du monde. « Je souhaite un avenir pacifique ».

La plus aimée des images a obtenu cent quinze points sur Bored Panda. Le côté gauche de la photo montre deux petites filles prenant une douche dans une baignoire en ruine. Pourtant, juste à droite se trouve une salle de bain luxueuse vide. « Comme le vieil adage selon lequel une image vaut mille mots, vos images capturent la dichotomie de notre planète », a commenté un internaute.

Tellement triste, car c’est tellement vrai 

Le montage suivant montre une famille de réfugiés tenant leurs bagages dans des sacs en plastique à côté d’une femme faisant ses courses dans un supermarché et poussant un chariot dans lequel se trouve un écran plat. « Tellement triste, car c’est tellement vrai », a écrit une internaute.

Sur l’une des photos, on peut voir un chien et sa maîtresse qui s’appuie sur le tronc d’une chaîne. À droite, l’artiste a collé la photographie en noir et blanc d’un essai nucléaire. « OHhhh. Je sens une larme arriver … », a réagi une femme en regardant l’image.

Citons également la photo d’un petit garçon jouant avec un avion de combat en papier. Sur l’autre moitié de la photo, la tête de l’engin prend une forme réelle et largue des bombes. Un internaute en a donné un titre approprié : « Quand ton rêve devient un cauchemar ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ugurgallen (@ugurgallen) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ugurgallen (@ugurgallen) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ugurgallen (@ugurgallen) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ugurgallen (@ugurgallen) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ugurgallen (@ugurgallen) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ugurgallen (@ugurgallen) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ugurgallen (@ugurgallen) le