Ces photos ont été prises avec un Nexus 6P et un Pixel

Google a mené des expérimentations assez poussées avec un Nexus 6P et un de ses derniers Pixel. Les ingénieurs de l’entreprise souhaitaient en effet savoir si ces appareils pouvaient offrir un rendu photographique proche de celui des DSLR haut de gamme en les poussant dans leurs derniers retranchements. Il semblerait que cela soit le cas.

Florian Kaintz travaille depuis quelques années comme ingénieur logiciel pour le géant américain, et notamment pour la division en charge du développement de la plateforme Daydream.

DSLR

La photo de départ, prise avec un Canon 1DX.

Passionné de photo, il s’est rendu l’année dernière sur les collines situées au nord de San Francisco pour photographier le Golden Gate Bridge et les lumières de la ville.

Le Nexus 6P et le Pixel sont-ils capables d’égaler des DSLR ?

Pour se faire, notre ingénieur n’a pas lésiné sur les moyens et il a ainsi utilisé un Canon 1DX couplé à un Zeiss Otus 28 mm f/1.4, un setup dont la valeur oscille entre un ou deux reins en moyenne.

La semaine suivante, en revenant au bureau, il a montré une de ces photos à l’équipe de Gcam et donc aux ingénieurs en charge de tout ce qui touche à la photographie numérique. Ces derniers travaillent notamment sur les algorithmes de traitement d’image utilisés par les différents téléphones de la marque. C’est notamment à eux que l’on doit le mode HDR+ intégré à ces terminaux.

L’un d’entre eux l’a alors mis au défi de reprendre la même photo avec son smartphone.

Florian a accepté et il n’a pas fait les choses à moitié. Bien décidé à remporter le défi, il a en effet passé plusieurs semaines à s’informer sur la photo en basse luminosité et il a en outre développé sa propre application mobile afin de pouvoir prendre le contrôle du temps d’exposition, de la sensibilité ou même de la distance de mise au point.

Des images exceptionnelles

Il est ensuite retourné sur place avec un Nexus 6P, un Pixel et un trépied, un accessoire indispensable à l’exercice. Il a pris plusieurs photos avant de rentrer chez lui et il les a ensuite toutes retravaillées avec de puissants algorithmes et avec divers logiciels de retouche.

Ses efforts ont cependant fini par payer et notre génial ingénieur a ainsi réussi à produire des clichés de très bonne qualité, des clichés capables de rivaliser avec la plupart des DSLR du marché.

Bien sûr, ce type de traitements n’est pas à la portée du premier venu, mais il prouve finalement que nos téléphones peuvent aussi nous surprendre sur le terrain de la photo. Si vous voulez en savoir plus sur la méthode utilisée, vous pouvez vous reporter au billet publié ici.