Clicky

[CES2019] Le WiFi 6 en approche, avec de meilleures performances à la clé

Le WiFi a pas mal évolué au fil des normes et des versions. À l’heure actuelle, la norme la plus répandue est la cinquième, soit le 802.11 ac. Toutefois, la WiFi Alliance travaille depuis plusieurs années sur une nouvelle version de sa technologie et plusieurs produits compatibles ont été présentés durant le CES 2019.

Historiquement, la première norme du WiFi a été publiée en 1997 et elle permettait à l’époque d’atteindre une vitesse théorique de 2 Mbps.

Deco X10 TP-Link

Le Deco X10 de TP-Link.

Une véritable révolution à l’époque, qui a permis à la norme de s’imposer sur le marché et de se développer.

Le WiFi 6, une nouvelle norme très attendue

Deux ans plus tard, la WiFi Alliance en a remis une couche avec une mise à jour de la norme permettant cette fois d’atteindre des débits de 54 Mbps. Par la suite, le WiFi a subi plusieurs mises à jour et nous en sommes actuellement à la cinquième, à savoir la 802.11ac.

Norme permettant d’atteindre un débit théorique de 1 300 Mbps.

Cette cinquième norme est en place depuis 2014, mais la WiFi Alliance travaille depuis un moment sur une mise à jour. Sa publication devrait survenir l’été prochain, mais plusieurs constructeurs ont profité du CES pour présenter des produits compatibles.

Netgear et TP-Link ne comptent effectivement pas faire trainer les choses et ils ont ainsi tous les deux fait savoir qu’ils comptaient rapidement lancer des produits compatibles avec le WiFi 6.

Netgear, de son côté, a présenté une nouvelle version du Orbi, une version propulsée par le 802.11ax et embarquant des processeurs composés de pas moins de quatre coeurs.

Netgear et TP-Link ne veulent pas attendre

TP-Link s’intéresse lui aussi à nos réseaux personnels et il inaugurera ainsi au troisième trimestre de l’année la Deco, une gamme regroupant des hotspots spécialement pensés pour nos salons ou nos bureaux. L’un d’entre eux sera tri-bande et il sera en mesure d’atteindre un débit théorique de 1,95 Mbps afin de faciliter les transferts.

En parallèle, plusieurs routeurs orientés gaming vont également être lancés, comme l’AX11000. Tri-bande lui aussi, il offrira une vitesse de 1,7 Gbps.

Mais le seul intérêt du WiFi 6 ne se limite pas aux débits. Selon toute vraisemblance, l’autonomie des appareils sur batterie devrait être aussi un peu meilleure puisque la norme intègre une fonction permettant de mieux gérer l’activation et la désactivation des modules WiFi des appareils compatibles avec la norme. Reste qu’il faudra sans doute attendre quelques mois avant que la norme ne se démocratise… et ne fasse son entrée sur nos smartphones et nos ordinateurs.

Mots-clés CES 2019wifi