C’est beau la bourgoisie…

La bourgeoisie décadente, il n’y a rien de mieux. Gagner tellement de fric qu’on ne sait pas quoi en faire, s’enfiler des lignes de coke en boucle lors de soirées très V.I.P et se moquer des pauvres, c’est un art qui se cultive chaque jour. Forcément, lorsque je suis tombé sur le clip de Discobitch, je me suis dit qu’il fallait absolument que j’en parle et que je vous le fasse partager….

J’adore ma ville. Non, vraiment, Fontainebleau, c’est génial. Déjà, il y a les vieux qui vous regardent bizarrement parce que vous ne vous rasez pas tous les matins et qu’il arrive que vous ressembliez à un terroriste basque sans même vous en rendre compte. Et puis, il y a aussi ces gamins qui arborent tous un kéfier, qui ne savent même pas ce que cela signifie, qui ont tous la même coupe de cheveux façon tecktonik et qui se bourrent la gueule, le samedi soir, en s’enquillant des coupes de champagnes.

Oui vraiment, ma ville est formidable, surtout pour les sociologues. Pour un peu, on aurait même de quoi écrire un livre et, d’ailleurs, si vous en avez l’occasion, je vous recommande vraiment de passer dans le coin parce qu’on rigole bien.

Bref, tout ça pour vous dire que ce titre de Discobitch devrait devenir, dans les années qui viennent, l’hymne national de ma ville. Parce qu’elle le mérite, parce qu’elle n’est pas que la capitale de la grimpe et du cheval.

Note : Le plus paradoxal, c’est que je l’aime vraiment, ma ville…

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.