Clicky

C’est confirmé, Apple ralentit bien ses vieux iPhone pour épargner leur batterie

Mieux vaut tard que jamais, Apple se met à table sur l’affaire brûlante de la diminution des performances des ses anciens iPhone. Comme l’expliquait Fred mardi, une vaste gronde a éclaté en cours de semaine dernière sur l’incontournable forum américain Reddit. Plusieurs internautes y déclaraient avoir constaté, par le biais de benchmarks, un rapport notable entre la santé des batteries de leurs anciens iPhone et les performances de leurs terminaux respectifs.

De quoi mettre la puce à l’oreille à un certain John Poole, fondateur de Primat Labs, qui s’est alors lancé dans une étude approfondie de ce désagréable phénomène pour GeekBench. Les résultats de cette analyse sont sans appel, Apple magouille dans l’ombre, et a effectivement bridé les performances de ses anciens mobiles par le biais de certaines mises à jour d’iOS.

Apple n’aura finalement pas trop traîné avant de passer aux aveux. La firme confirme brider les performances de ses anciens iPhone pour épargner leur batterie.

Les conclusions de John Poole pointaient toutefois que les agissements de la firme de Cupertino n’étaient pas anodins. En réduisant les performances de ses anciens iPhone, la société s’assure en effet de prolonger la durée de vie de leurs batteries au lithium-ion et par conséquent celle des appareils concernés. La thèse de l’obsolescence programmée mérite donc d’être bottée en touche.

Un bon iPhone – n’est pas – un iPhone qui s’éteint…

C’est précisément cette philosophie qui aurait conduit Apple à procéder à cette gestion un peu trop discrète du rapport performances / autonomie.

La firme s’est en effet exprimée sur la question il y a quelques heures, et confirme bien avoir « lancé une fonction pour lisser les pics [de consommation] des iPhone 6, 6S et SE en cas de besoin, afin d’éviter qu’un appareil ne s’éteigne de manière inattendue ». La compagnie explique en outre avoir « étendu cette fonction à l’iPhone 7 avec iOS 11.2 ». 

L’objectif de ces mises à jour est cependant d’éviter que les batteries lithium-ion « perdent leur capacité à répondre [à ces pics] de consommation quand il fait froid, qu’elles sont faiblement chargées ou qu’elles vieillissent« .

Reste que si les intentions d’Apple sont louables, ce n’est clairement pas la transparence qui étouffe la firme à la pomme sur cette affaire. Comme l’indique 20 Minutes, les utilisateurs d’iPhone 6, 6S, SE et 7 auraient légitimement pu croire que leur mobile était – en raison de ces problèmes de performances – bon à changer, alors que dans ce cas particulier seule la batterie mérite d’être remplacée.

La question que l’on est à présent en droit de se poser est la suivante : Apple est-il le seul constructeur à prendre de pareilles mesures sans en informer ses clients ? Il y a de malheureusement de fortes chances que non…

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.