C’est fini pour Aurous, l’application n’a pas résisté aux poursuites de la RIAA

Aurous a commencé à faire parler de lui en septembre. Il a même déclenché un véritable buzz sur la toile et cela n’a rien de surprenant car il proposait exactement les mêmes services que Popcorn Time, mais pour la musique. Mais voilà, il s’est très vite retrouvé dans le collimateur des ayants droits et son développeur a finalement décidé de laisser tomber l’aventure.

Si vous êtes complètement passé à côté, alors sachez que Aurous se présentait sous la forme d’une application à installer sur son ordinateur.

Fin Aurous

C’est complètement fini pour Aurous.

Elle était même compatible avec Windows, OS X et Linux. Son développeur avait aussi prévu de lancer des applications mobiles sur iOS et sur Android.

Aurous était disponible sur les principales plateformes du marché

L’interface de la solution se rapprochait beaucoup de celle de Spotify.

L’utilisateur n’avait ainsi qu’à faire une simple recherche pour trouver des artistes, des albums ou même des pistes. Il pouvait ensuite les lire dans le lecteur intégré ou les ajouter à ses listes de lecture personnelles pour les retrouver plus facilement par la suite.

La routine, en somme.

Certes, mais le contenu proposé par Aurous n’avait rien de légal et il provenait ainsi de plusieurs réseaux différents. La RIAA n’a pas vraiment apprécié la plaisanterie et l’association a donc lâché ses avocats sur le développeur de la solution en lui demandant plusieurs millions de dollars en dédommagement.

Au début, le créateur de l’application n’a pas vraiment prêté attention à ces menaces mais il faut croire que les choses ont bien changé depuis.

Il a effectivement annoncé la fermeture du site et l’abandon du projet sur son compte Twitter un peu plus tôt dans la semaine. Du coup, si vous utilisiez la solution pour écouter votre musique, eh bien il va falloir changer vos plans et commencer à chercher une alternative.

Après, vous pouvez aussi faire chauffer la carte bleue et prendre un abonnement chez Spotify, Deezer ou même Google Musique.

Mots-clés aurousstreamingweb