Clicky

C’est officiel, Microsoft stoppe la production de Kinect

Microsoft l’admet enfin, l’aventure Kinect est désormais morte et enterrée. Ce sera probablement l’information la moins surprenante du mois, et peut-être même de l’année, puisque la firme de Redmond avait délaissé son célèbre capteur de mouvement depuis déjà bien longtemps.

Lancé en novembre 2010, celui qui était initialement connu sous le nom de « projet Natal », n’aura pas su s’imposer dans nos foyers, et ce en dépit d’un certain succès commercial rendu possible grâce au forcing de Microsoft. La société avait en effet réussi le tour de force d’écouler près de 35 millions de Kinect à des joueurs qui, bien souvent, n’en voulaient même pas… On peut dire que la magie du bundle avait fait des miracles.

C’est officiel, Microsoft a stoppé la production de ses fameux capteurs Kinect. Lancés en 2010 sur Xbox 360, ces derniers n’auront jamais réussi à s’imposer.

Pourtant, au-delà de ces ventes volumineuses, Microsoft n’aura jamais vraiment réussi à convaincre les éditeurs tiers de soutenir en masse ce fameux capteur, qui fut vite délaissé par le grand public au profit d’une bonne vieille manette. Au final seuls quelques titres épars utilisaient correctement les capacités du Kinect (Kinect Adventures, Kinectimals, Child of Eden ou encore Dance Central), et aucun d’entre eux ne se présentait comme véritablement incontournable.

Un succès tout relatif cloué au sol par de mauvais positionnements stratégiques

Ce qui aura probablement mis un coup d’arrêt définitif à cette aventure est l’orientation marketing de Microsoft lors du lancement de la Xbox One. La firme vendait alors sa nouvelle console 100 euros plus cher que celle de Sony, sous prétexte qu’elle embarquait justement le Kinect 2.

Une pilule qui a eu d’autant plus de mal à passer lorsque les joueurs se sont rendu compte, que le capteur monopolisait une part importante de la puissance de calcul (déjà limitée) de la One – et que l’utilité de ce dernier était des plus discutables.

Après moult séances de rétropédalage, Microsoft a finalement décidé de laisser complètement tomber Kinect lors de la sortie de sa Xbox One S, qui n’embarquait même plus le port qui était dédié au dit périphérique.

Rares sont ceux à s’être plaints de cette prise de décision.

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.