Cet adolescent a totalement arrêté les réseaux sociaux

Corey Alexander a dix-sept ans et il a toujours été très connecté. Un matin, il a eu envie de tenter une expérience un peu folle, une expérience visant à arrêter les réseaux sociaux. Définitivement.

Comme il l’explique lui-même sur Medium, Corey a commencé à fréquenter les réseaux sociaux à l’âge de treize ans. Très vite, il a commencé à cumuler les comptes et à passer tout son temps libre sur Snapchat, Instagram ou même Facebook.

Corey

Il n’était pas forcément intéressé par ces plateformes – pas au début – mais la pression sociale était bien trop forte pour leur résister.

Les adolescents de plus en plus accros aux réseaux sociaux

L’adolescence n’est pas une période facile. Le corps se transforme, certes, mais l’individu est surtout pris en étau entre deux vies totalement différentes : celle de l’enfant qu’il a été et celle de l’adulte qu’il aspire à devenir. Pour ne rien arranger, l’adolescent doit également faire face au regard de ses semblables.

Pour s’intégrer, il n’a pas vraiment le choix. S’il veut être respecté par ses camarades, il doit intégrer leurs codes. La tenue vestimentaire, la coiffure ou même la corpulence sont des variables importantes, mais les réseaux sociaux occupent aussi une place importante dans cette mécanique.

Corey souligne d’ailleurs ce point dans son témoignage.

Toutefois, pour être accepté, il ne suffit pas d’être présent sur ces plateformes. Les adolescents doivent également être actifs afin d’accumuler le plus de likes possible et de mettre ainsi en avant leur popularité.

Cet exercice demande cependant beaucoup de temps. Des heures, même. Durant toutes ces années, Corey a ainsi passé en moyenne trois heures chaque jour sur ces différentes plateformes, soit un total de 4927 heures. C’est précisément en faisant ce décompte qu’il s’est souvenu d’un ancien proverbe chinois : « Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a vingt ans. Le deuxième moment est maintenant ».

Il a supprimé tous ses comptes du jour au lendemain

Il a donc pris la décision d’arrêter les réseaux sociaux et il a supprimé ses différents comptes afin de ne plus être tenté.

Plusieurs mois plus tard, sa vie est devenue totalement différente et il a remarqué pas moins de sept changements majeurs :

  • Il se sent beaucoup plus créatif et il ne craint plus le jugement des autres. En conséquence, il ose beaucoup plus et il arrive même parfois à se surprendre.
  • Il a beaucoup de temps libre. Il passe donc plus de temps à la salle de sport et le nez dans les bouquins. Résultat des courses, il a terminé l’école secondaire  à l’âge de 16 ans.
  • Il ne se sent plus inférieur aux autres et il a arrêté de comparer sa vie à celle de ses semblables. Il est heureux d’être qui il est et il est très excité à l’idée de mener sa propre existence.
  • Il est heureux et motivé. Du temps où il passait sa vie sur les réseaux sociaux, il se sentait plutôt déprimé et fatigué, mais tout a changé depuis qu’il s’en est libéré et il a même perdu du poids.
  • Il sait qui sont ses vrais amis. En arrêtant les réseaux sociaux, il a perdu environ 80 % de ses amis. Toutefois, il sait que ceux qui lui sont restés fidèles ne l’apprécient pas pour son nombre de likes.
  • Il apprécie les petites choses simples du quotidien. Les réseaux sociaux ont peut-être la faculté de nous ouvrir au monde, mais ils peuvent aussi dans certains cas nous couper de notre propre vie et c’est précisément ce que Corey a réalisé en fermant ses comptes.
  • Il est plus en contact avec le monde réel. Désormais, lorsqu’il vit une expérience, il se concentre entièrement dessus et il ne passe donc plus tout son temps à la commenter, à la photographier ou à la filmer. Il a donc la sensation d’être plus connecté à son environnement.

Bref, si vous ne vous sentez pas totalement heureux dans votre vie, le moment est peut-être bien choisi de prendre un peu de recul sur vos profils sociaux, non ?

Mots-clés insoliteweb