Cet algorithme peut imiter n’importe quelle voix

Lyrebird vient de présenter un algorithme assez surprenant. Inquiétant, même ! Le programme mis au point par les experts de l’entreprise est effectivement capable d’imiter n’importe quelle voix à partir d’un enregistrement d’une minute.

Lyrebird est un nouveau venu sur la scène. L’entreprise a effectivement été fondée récemment et cette intelligence artificielle est donc son premier fait d’armes. Elle a d’ailleurs été présentée à Toulon le mois dernier à l’occasion de la dernière édition de l’ICLR.

trump

Le programme a d’ailleurs fait sensation durant cet événement.

L’IA de Lyrebird peut reproduire n’importe quelle voix

Un succès tout à fait mérité puisque cet algorithme pousse le concept assez loin. Comme indiqué un peu plus haut, il est en effet capable de reproduire fidèlement n’importe quelle voix en se basant sur des enregistrements dont la durée n’excède pas une minute.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le programme développé par les ingénieurs de l’entreprise ne se contente pas de répéter bêtement des mots extraits de ces fameuses pistes audio. Il va en réalité beaucoup plus loin et il est ainsi capable de cloner totalement une voix et d’en reproduire ainsi chaque intonation.

Pour montrer les capacités de son intelligence artificielle, Lyrebird a poussé le concept assez loin et elle s’est notamment amusée à reproduire les voix de l’actuel président des États-Unis et de plusieurs autres personnalités, politiques ou pas. Les pistes générées par le programme ont ensuite toutes été partagées sur SoundCloud et le résultat est édifiant.

Il est tout à fait impossible de distinguer les voix générées par le programme des véritables voix des personnes auxquelles elles appartiennent.

Une technologie qui soulève de nombreuses questions

Bien sûr, cette technologie soulève de nombreuses questions, notamment sur le plan de la justice ou de la diplomatie. Grâce à ce programme, il est virtuellement possible d’imiter la voix de n’importe quelle personne en très peu de temps.

L’entreprise a parfaitement conscience du problème. Pour elle, sa technologie est d’ailleurs aussi une manière de sensibiliser les gens au fait que les enregistrements audio ont aussi leurs limites.

Il faut tout de même signaler que Lyrebird n’est pas la seule entreprise à s’intéresser à ce segment. Adobe a en effet présenté un outil similaire à la fin de l’année dernière : VoCo. Toutefois, ce dernier avait besoin d’un échantillon de vingt minutes pour pouvoir copier une voix.

Crédits Image

Mots-clés insolite