Cet Amazon Dash Button est reprogrammé pour appeler un Uber

Geoffrey Tisserand est un Américain qui a l’habitude de voyager en Uber tous les jours pour se rendre à son travail à San Francisco. C’est pratique, c’est confortable, mais apparemment, une chose a fini par le lasser : commander ce même Uber, jour après jour.

Prendre son smartphone, le déverrouiller, ouvrir l’application, commander le Uber, sélectionner la destination… tout ça prend du temps mine de rien, et le refaire tous les jours doit être effectivement lassant. C’est pourquoi notre homme a fait plus simple : il a reprogrammé un Amazon Dash Button pour que ce dernier appelle automatiquement le Uber qu’il veut prendre.

Amazon Dash Button

Appuyez sur cet Amazon Dash Button, montez dans un Uber

Désormais, Geoffrey Tisserand n’a donc plus à sortir son smartphone pour se rendre à son travail. Tout ce qu’il a à faire, c’est effectuer une simple pression du doigt sur le bouton d’Amazon, et un programme se charge de commander le Uber en indiquant la bonne destination. Comme cette destination est toujours la même, ce n’était guère compliqué de ce côté-là.

Concrètement, dire que le Amazon Dash Button a été reprogrammé est peut-être un peu fort. En réalité, c’est un script Python, lancé sur un autre ordinateur, qui se charge d’intercepter le signal du bouton et de commander le Uber. Mais comme le bouton d’Amazon ne fait pas grand chose en lui-même, ce n’est pas un terme si fort que ça finalement.

Ça n’en reste pas moins très pratique, même si quelques détails viennent un peu gâcher la fête : sans écran, le Dash Button ne peut indiquer à quel moment arrivera exactement la voiture commandée, ce qui est pourtant un avantage non négligeable lorsque l’on commande un Uber.

De plus, ceux qui ont déjà utilisé Uber se souviennent peut-être que, par moments, lorsque le réseau est surchargé, les prix sont augmentés, pour baisser à nouveau peu de temps après. À l’heure actuelle, rien ne permet de stopper la commande via le bouton si tel est le cas.

Mais l’idée est là, et elle fonctionne. Maintenant, il ne reste plus à Uber qu’à engager Geoffrey Tisserand pour créer un bouton « made by Uber », qui permettrait de commander une course journalière d’une simple pression, avec un petit écran pour indiquer le temps restant et un petit voyant pour indiquer une surcharge, par exemple.

Via