Cet objet étrange que les astronomes n’arrivent pas à identifier

CFBDSIR J214947.2-040308.9 a clairement un nom à coucher dehors, mais cela ne l’empêche pas de faire beaucoup parler de lui depuis la semaine dernière. Et pour cause, car cet objet divise la communauté scientifique. Les astronomes ne parviennent en effet pas à l’identifier et ils ne savent ainsi pas s’il s’agit d’une étoile ou d’une planète.

L’espace est loin d’être vide. En réalité, il compte d’innombrables objets. Pour en faciliter la lecture, les astronomes appliquent une classification bien précise. La même pour tout le monde.

Corps mystérieux

Voici à quoi ressemblerait ce fameux corps.

Parmi les différents types d’objets connus, on trouve ainsi les étoiles, les planètes, les planètes naines ou même les astéroïdes.

Un corps difficile à identifier

Bien sûr, chaque catégorie se décline en plusieurs sous-catégories. Par exemple, du côté des étoiles, on va trouver les géantes bleues ou même les naines rouges, les naines brunes ou encore les étoiles à neutrons et les trous noirs. Le principe est exactement le même pour les planètes puisque cette famille d’objet se divise en deux sous-catégories avec les planètes rocheuses d’un côté et les planètes gazeuses de l’autre.

CFBDSIR J214947.2-040308.9, lui, ne rentre dans aucune case et cet objet reste par conséquent une véritable énigme pour les astronomes.

L’objet a été découvert à la base en 2012 et il a été étudié par de nombreux chercheurs différents depuis. Philippe Delorme, son découvreur, est l’un d’entre eux et il a même constitué une équipe complète pour percer le mystère de ce corps.

D’après les informations collectées par ces scientifiques et par tous ceux qui se sont penchés sur cette énigme, CFBDSIR J214947.2-040308.9 serait un corps céleste entre quatre et quinze fois plus massif que Jupiter. La température à sa surface serait comprise pour sa part entre 370 et 470 °C. Impressionnant, mais ce n’est pas fini, car ce corps n’orbiterait pas autour d’une étoile. Il a donc été longtemps considéré comme une planète errante et il n’est d’ailleurs encore aujourd’hui par une bonne partie de la communauté scientifique.

Personne n’a réussi à déterminer sa nature

Pendant très longtemps, les astronomes ont pensé que ce corps faisait partie du groupe de AB Doradus. Ce dernier regroupe en effet une trentaine d’étoiles et il se trouve à la même distance que l’objet. Toutefois, les données collectées par Philippe Delorme et son équipe ne correspondent pas totalement.

En analysant le corps à l’aide de plusieurs instruments, ils ont effectivement réussi à calculer son âge. CFBDSIR J214947.2-040308.9 aurait ainsi environ 500 millions d’années et il serait par conséquent beaucoup plus vieux que ce fameux groupe, dont l’âge oscillerait (notez le conditionnel) entre 50 et 119 millions d’années.

Mais le vrai problème, c’est que personne n’a encore été en mesure de dresser le portrait-robot de l’objet. D’après nos instruments, ce dernier aurait une haute teneur en métallicité, mais ce n’est pas une certitude.

CFBDSIR J214947.2-040308.9 n’est donc pas près de révéler ses secrets et il faudra sans doute encore quelques années avant que nous ne parvenions à percer ses mystères. En attendant, l’étude complète de Delorme et de son équipe est consultable à cette adresse.

Crédits Image