Clicky

Cette application peut cloner votre voix en 3,7 secondes

Partie intégrante de la vie quotidienne, la technologie ne cesse de surprendre avec notamment les évolutions et les progrès réalisés chaque jour. Si en 2017, la technologie baptisée Baidu Deep Voice mettait 30 minutes pour synthétiser une voix, aujourd’hui, grâce aux avancées technologiques des chercheurs de Baidu, le « Google chinois », l’application peut cloner la voix de n’importe qui avec seulement 3,7 secondes d’audio.

En ce début de 2018, le géant de la technologie de l’Empire du Milieu déclare que le Deep Voice est maintenant capable de synthétiser une voix à partir d’un enregistrement modèle qu’il analyse en seulement quelques secondes.

Pour ce faire, l’application se sert d’un réseau neuronal. Cette technologie propose ainsi une large possibilité d’applications.

Le Deep Voice peut être l’outil parfait pour mettre au point des assistants numériques personnalisés. De plus, cette application maîtrise parfaitement l’anglais et le chinois, permettant ainsi de proposer des services de traduction vocale qui se rapprochent au plus près du naturel.

Un logiciel plus que performant

Lorsque les chercheurs de Baidu ont travaillé sur le perfectionnement du Deep Voice, ils ont réalisé plusieurs tests afin d’exploiter ton son potentiel. Les résultats ont alors démontré que l’application est tout à fait capable d’imiter une voix avec plus de 95% de précision grâce à son logiciel de reconnaissance vocale.

La start-up chinoise a même mobilisé plusieurs personnes pour écouter des items sonores originaux et synthétisés. Chacune d’entre elles a évalué les enregistrements et a donné une note moyenne de 3.16 sur 4.

Le Deep Voice peut être utilisé à des fins de fraude

À partir du moment où le Deep Voice sera disponible, tout le monde pourra le télécharger et malheureusement, certains l’utiliseront à des fins malsaines. Ces derniers n’hésiteront pas à l’utiliser à des fins de fraude pouvant engendrer un préjudice conséquent.

La circulation de cette technologie sera surement déterminante sur l’avenir de la « biométrie vocale » que les banques déploient sur leurs plateformes d’appel. Celle-ci est destinée à identifier le client rien que par sa voix. La performance du logiciel de Baidu pourrait alors permettre la réalisation de diverses fraudes grâce à des voix clonées.

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !