Cette artiste transforme les vergetures en œuvres d’art

Cinta Tort Carto, une artiste espagnole, a eu l’idée de transformer les vergetures de ses amis en œuvres d’art à l’aide d’un peu de peinture et de quelques pinceaux. Le résultat ne laissera personne indifférent.

Cinta se définit elle-même comme une artiste, une illustratrice et une féministe convaincue. Passionnée par la peinture, elle a eu l’idée un peu folle de sublimer les petits « défauts » des femmes à l’aide de quelques coups de pinceau d’une précision chirurgicale.

Cinta

De son point de vue, ce sont en effet ces défauts qui rendent les femmes à la fois uniques et spéciales. Il était donc logique à ses yeux de chercher à leur rendre hommage.

Elle sublime les vergetures au pinceau

Cinta applique des techniques simples et elle a ainsi pris l’habitude de peindre directement sur les vergetures de ses amies afin de les transformer en de véritables œuvres d’art.

La tache peut paraître simple, mais ce n’est pas le cas. Il existe en effet de nombreux types de vergetures et ce qui fonctionne sur un corps ne marche pas sur d’autres. Avant de se lancer et de peindre sur ces corps, Cinta passe ainsi plusieurs minutes à observer leurs vergetures et la manière dont elles s’imbriquent les unes dans les autres.

Il ne lui reste ensuite plus qu’à choisir les couleurs qui s’accordent le mieux à la peau et au style du modèle pour les sublimer.

Aimer son corps et se sentir libre

Pour elle, ce travail est une véritable profession de foi. Cinta souhaite en effet les femmes à se réapproprier leurs corps. Elle a d’ailleurs profité d’une entrevue menée par Cultura Inquieta pour partager sa vision des choses :

« Tous les corps ont (plus ou moins) des traînées, des taches de rousseur, des vergetures, des courbes, des lignes droites, des blessures, des rides… et tous sont également valables. Il est temps que nous apprenions à nous aimer parce que notre corps est notre outil de communication avec le monde. Et si nous n’aimons pas l’outil que nous utilisons, alors nous ne pouvons pas non plus nous sentir libres. » 

Cinta ne se limite cependant pas aux vergetures. L’artiste s’est aussi donné pour mission de sublimer les menstruations à travers des taches de peintures dessinées à l’intérieur des culottes ou même directement sur les cuisses de ses modèles pour montrer que les règles n’ont rien de sale ou de dérangeant. Elle espère notamment modifier le regard des hommes sur le corps et les cycles de leur compagne.