Clicky

Cette drôle de créature a été congelée pendant 30 ans avant de revenir à la vie

Le tardigrade est une créature assez insolite et pas uniquement à cause de son allure amusante. Cet organisme est aussi capable de résister aux conditions les plus extrêmes et l’un d’entre eux est même revenu à la vie après avoir été congelé pendant une trentaine d’années. Il a en plus pondu une vingtaine d’oeufs dans la foulée.

Aussi désignées comme les oursons d’eau, ces créatures forment un embranchement du règne animal et elles sont assez proches des Arthropodes. Elles regroupent environ 1 000 espèces différentes vivant dans des milieux très variés.

Tardigrade

Le tardigrade a fière allure, n’est ce pas ?

Il a été évoqué pour la première fois en 1773 par Johann August Ephraim Goeze, un zoologiste allemand très réputé. Avant lui, aucun scientifique n’avait pris la peine de s’intéresser à ces créatures.

Le tardigrade est l’animal le plus résistant au monde

Ces organismes ont une apparence assez atypique. Leur corps est effectivement segmenté en quatre parties et ils sont dotés de huit pattes. Leur taille varie d’une espèce à l’autre mais elle est comprise entre 0,1 et 1,5 mm.

Les tardigrades ont une particularité assez intéressante : ils sont très résistants et ils peuvent ainsi endurer des contraintes extrêmes. Preuve en est, ils sont capables de survivre au vide spatial ou aux rayonnements.

Comment est-ce possible ? En réalité, c’est assez simple. Ces organismes sont capables d’entrer en cryptobiose et donc de se retrouver dans un état proche de la non-vie.

Pour le faire, ils commencent par rétracter leurs pattes et ils se déshydratent ensuite presque entièrement en perdant environ 99% de leur eau. Elle est remplacée par un sucre non réducteur synthétisé par leurs soins, un sucre qui a la même fonction qu’un antigel.

A la fin il ne peut en rester qu’un !

Grâce à lui, ces créatures peuvent préserver la structure de leurs cellules. Elles s’entourent ensuite d’une boule de cire microscopique pour résister aux éléments.

Les tardigrades ont fait l’objet de nombreuses études au fil de ces dernières années et des scientifiques se sont ainsi amusés à prélever plusieurs spécimens dans l’est de l’Antarctique en 1983 avant de les placer dans une mousse dont la température atteignait les -20°C.

Ils les ont conservé pendant une trentaine d’années dans cet état avant de tenter de les ranimer. Pour se faire, ils ont plongé deux de ces créatures dans de l’eau minérale avant de les placer dans le noir.

Elles ont commencé à bouger leurs pattes au bout de quatre jours et elles ont ensuite atteint la surface de l’eau au neuvième jour avant de commencer à se nourrir.

Le deuxième spécimen s’est brusquement éteint ensuite mais ce n’est pas le cas du premier qui a totalement recouvré ses forces et qui a même pondu 19 oeufs au 21ème jour. Le plus drôle, dans l’histoire, c’est que 14 de ces oeufs ont éclos.

Impressionnant, non ?

Mots-clés biologieinsolite

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.