Cette gélule connectée peut réguler l’appétit

Une société israélienne a trouvé une jolie façon de lutter contre l’obésité en mettant au point une capsule connectée capable de réguler l’appétit d’un patient.

L’obésité est une véritable maladie, qui touche des millions de personnes à travers le monde. En France et d’après le rapport de l’International Association for the Study of Obesity, plus de 23 millions de personnes souffriraient d’un excès de poids et 9,4% des français seraient obèses.

Gélule connectée

Une simple gélule peut-elle aider les personnes souffrant d’obésité ?

Comme chacun le sait, l’obésité peut avoir de lourdes conséquences sur la santé. Elle peut provoquer des diabètes, des maladies cardio-vasculaires et de nombreuses autres pathologies.

Aucune intervention nécessaire

Face à cette menace, la société Melcap System a eu l’idée de créer une gélule connectée capable de réguler l’appétit en délivrant des stimulations électriques à l’estomac. L’idée étant évidemment de déclencher un sentiment de satiété chez le malade pour réduire ou supprimer la sensation de faim.

La mise en place est assez simple. Le patient commence par avaler la capsule. Une fois arrivée dans l’estomac, elle va capter les fluides du système digestif et grandir. Le médecin n’aura ensuite plus qu’à la positionner correctement en utilisant un aimant.

La capsule sera en mesure de se connecter à un smartphone (iOS ou Android) ou à une télécommande sans fil. Le patient et son médecin pourront ainsi programmer la fréquence des stimulations électriques.

Il n’est pas nécessaire de subir une intervention pour retirer l’appareil. Il est biodégradable et il se désintègrera ainsi automatiquement au bout de 21 jours, avant d’être évacué dans les selles. Le patient n’aura alors plus qu’à avaler une nouvelle capsule pour continuer son traitement.

L’avantage ici, c’est que le malade n’aura pas à subir d’intervention chirurgicale. En outre, le traitement coûte aussi beaucoup moins cher et il ne serait ainsi pas étonnant que cette capsule se démocratise rapidement dans les mois et dans les années qui viennent.

Mots-clés médecine