Cette IA est capable de lire dans nos pensées

Yukiyasu Kamitani a développé une intelligence artificielle d’un nouveau genre pour le compte de l’Université de Kyoto. Cette dernière est en effet capable de lire dans nos pensées et de recomposer ainsi les images mentales figurant dans notre esprit.

Yukiyasu Kamitani enseigne à la Graduate School of Informatics de l’Université de Kyoto depuis plusieurs années maintenant.

Cerveau

Passionné par l’intelligence artificielle, le chercheur s’est retrouvé sous les feux des projecteurs en 2012 après avoir développé un système d’imagerie capable de décoder et de reproduire le contenu visuel des rêves.

Une IA capable de lire dans nos pensées

Loin d’en rester là, l’homme a poursuivi sur sa voie et il a mis au point une nouvelle intelligence artificielle capable de reconstituer des images mentales à l’aide d’un réseau neuronal.

Pour la développer, le chercheur et son équipe ont fait appel à une technique reposant sur l’IRMf.

L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle consiste principalement à enregistrer les variations hémodynamiques cérébrales durant une stimulation afin de visualiser l’activité cérébrale. Elle est notamment utilisée par les chirurgiens afin d’obtenir une carte précise du cerveau de leurs patients et déterminer ainsi l’agencement des aires le composant.

L’IRMf est également utilisé dans le cadre de la psychiatrie ou même de la psychologie cognitive et comportementale afin de mieux observer les réponses des patients face à différents stimulus.

Yukiyasu Kamitani a donc utilisé cette technique pour « lire » le cerveau de trois volontaires en train de regarder des images et il a ensuite demandé à une intelligence artificielle développée par ses soins d’analyser ses signaux afin de reconstituer les images mentales.

La tâche n’a pas été aisée bien entendu et les scientifiques ont ainsi dû mettre au point un réseau neuronal pour épauler leurs algorithmes, un réseau entraîné avec des scanners de plusieurs volontaires à qui ont été présentées une cinquantaine d’images différentes.

Des résultats imparfaits, mais impressionnants

L’IA a ainsi appris à interpréter les signaux électriques du cerveau pour reconnaître diverses formes.

Les chercheurs ont ensuite demandé à trois volontaires de participer à un nouveau test en leur présentant une succession d’images parmi lesquelles se trouvaient la tête d’un tigre, une boîte aux lettres rouge, des vitraux, des hiboux ou même des avions.

L’expérience a été un succès et l’intelligence artificielle développée par leurs soins a ainsi été en mesure de reconstituer la plupart de ces objets.

Ce n’est cependant pas le plus intéressant. Durant l’essai, Kamitani et son équipe ont en effet réalisé que leur IA était aussi capable de produire des images rudimentaires représentant d’autres objets imaginés par les volontaires présents, des formes comme des poissons rouges, des croix ou des cygnes.

Les résultats obtenus sont cependant imparfaits et si certaines formes sont facilement reconnaissables, l’IA semble encore avoir du mal à reconnaître certains objets. Du moins pour le moment.

Avec un peu plus d’entraînement, cette intelligence artificielle devrait en effet être en mesure de mieux interpréter les signaux électriques émis par notre cerveau et de reconstituer ainsi plus facilement les images mentales.

Mots-clés insolite