Cette intelligence artificielle est capable de créer des visages fictifs vraiment réalistes

L’intelligence artificielle ne finira jamais de nous étonner. On connait déjà ses capacités à reproduire les visages de personnes qui existent vraiment. Cette technologie peut ensuite les utiliser pour truquer et remplacer des têtes dans les photos et vidéos. Ce procédé est ce qu’on appelle le Deepfake.

Il se trouve que l’IA peut également créer des visages qui n’existent pas du tout. C’est ce qu’un développeur du nom de Philip Wang a découvert. Sur son site web « ThisPersonDoesNotExist, » Wang utilise la technologie de l’apprentissage automatique pour créer des visages inventés de toute pièce, mais qui sont vraiment réalistes.

Si l’exploit est à souligner, cela soulève également bien d’interrogations.

Des résultats vraiment bluffants

L’IA de Philip Wang repose sur un réseau de neurones génératif développé par NVIDIA. Le développeur explique avoir utilisé le processeur graphique sur un serveur loué. Le programme s’est ensuite basé sur les photos d’un vaste catalogue pour créer des visages.

Si les résultats ne sont pas encore parfaits à 100 %, ils n’en demeurent pas moins très réalistes. On dirait vraiment le visage de vraies personnes.

Concernant le fonctionnement du programme, l’expert explique que la technologie ne demande pas beaucoup de puissance de calcul. Le spécialiste affirme que le système est capable de générer un visage aléatoire au moins toutes les deux secondes.

Pas seulement les visages

Alors que les capacités de l’IA développée par Philip Wang sont déjà très inquiétantes en soi, il se trouve qu’elles ne s’arrêtent pas là. Le développeur a dévoilé que le programme est aussi capable de créer des voitures fictives, mais aussi des chats ainsi que des chambres à coucher qui n’ont jamais existé dans la vraie vie.

On est ainsi en droit de se poser des questions sur le danger que représente l’intelligence artificielle et ses capacités de plus en lus accrues à manipuler et désormais à créer les images. Entre de mauvaises mains, des programmes tels que celui de Wang pourraient servir à créer des contenus photographiques pour des arnaques basées sur de fausses identités et de faux témoignages.

Le site « ThisPersonDoesNotExist » invite ainsi les internautes à s’interroger sur les avantages, les inconvénients et l’éthique de la manipulation d’images par l’IA.

Mots-clés nvidia