Clicky

Cette intelligence artificielle est capable de prédire les arrêts cardiaques

Le London Institute of Medical Sciences a réalisé une véritable prouesse. Les chercheurs de l’institut ont en effet développé une intelligence artificielle assez particulière. Grâce à de puissants algorithmes, cette dernière est en effet capable de prédire les arrêts cardiaques des patients à partir des résultats des examens menés par les médecins. Il s’agit d’une première dans le monde de la médecine.

Declan O’Regan s’intéresse depuis longtemps à la chirurgie cardiaque, mais il se passionne également pour tout ce qui a trait à l’intelligence artificielle et aux réseaux neuronaux.

IA Cardiologie

Cette IA est capable de modéliser un cœur virtuel à partir des analyses d’un patient.

Comme de nombreux autres chercheurs à travers le monde, cet éminent expert estime en effet que ces technologies joueront un rôle majeur dans la société de demain.

Une Intelligence Artificielle capable de prédire les arrêts cardiaques

Il n’est d’ailleurs pas le seul à le penser. Les GAFA misent eux aussi beaucoup sur l’intelligence artificielle depuis quelque temps. Microsoft, Google ou même IBM ont beaucoup investi sur ce secteur dernièrement et il en va de même pour de nombreuses autres entreprises.

Declan O’Regan a donc monté une équipe de chercheurs et de cardiologues afin de travailler sur une intelligence artificielle axée sur la santé afin d’identifier plus facilement les patients dont la mort est imminente.

La tâche n’a pas été facile, mais l’expérience a fini par porter ses fruits.

L’intelligence artificielle développée par ces chercheurs met en effet la barre assez haut et elle est ainsi capable d’analyser les tests sanguins et les examens cardiaques d’un patient pour déceler les signaux montrant d’éventuelles défaillances de l’organe. Mieux, elle est même capable d’analyser toutes les images capturées par les scanners pour modéliser un cœur virtuel en trois dimensions, un cœur capable de reproduire les contractions visibles sur pas moins de 30 000 points d’analyse.

Des tests supplémentaires vont être menés par les chercheurs

Pour améliorer sa précision, les chercheurs ont intégré de nombreuses données issues des dossiers de plusieurs centaines de patients souffrant de problèmes cardiaques. L’IA les a utilisées pour créer des modèles précis. D’après les tests menés par les chercheurs, le programme serait donc capable de prédire avec une précision de 80 % la survie à un an.

Ce chiffre est d’ailleurs loin d’être anodin, car les meilleurs spécialistes offrent actuellement une précision située autour de 60 %. Un médecin équipé de ce programme serait donc à même d’établir un diagnostic plus précis et par extension de sauver plus de vie.

Les chercheurs ne souhaitent cependant pas en rester là. Ils veulent en effet poursuivre leurs essais et voir ainsi comment se comporte leur solution avec des patients souffrant d’autres formes de problèmes cardiaques.

L’étude complète est parue dans le journal Radiology.

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.