Cette machine était utilisée par Hitler et ses généraux pour chiffrer leurs messages

En fouinant sur eBay, des historiens travaillant pour The National Museum of Computing de Bletchley Park ont eu la surprise de tomber sur une étrange machine servant à envoyer des télégrammes chiffrés, une machine qui a été utilisée par Hitler et les généraux nazis. Ils l’ont immédiatement achetée, pour une dizaine de livres-sterling.

Bletchley Park est un domaine situé dans la ville de Bletchley, dans la partie sud du Royaume-Uni. Le site était utilisé durant la Seconde Guerre Mondiale pour déchiffrer les messages allemands.

Machine de Lorenz

Cette machine a été utilisée par les généraux de Hitler durant la Seconde Guerre Mondiale.

En 1945, plus de 9 000 militaires et civils travaillaient sur place. Alan Turing en faisait partie et c’est notamment à cet endroit qu’il a construit sa célèbre machine.

Alan Turing a passé pas mal de temps à Bletchley Park

A présent, le domaine de Bletchley Park abrite diverses collections et notamment une bombe reconstruite, la collection Enigma et divers statue. La plus connue de toutes est celle de Turing, réalisée en 2007 par Stephen Kettle avec un demi-million de morceaux d’ardoise venant du Pays de Galles.

Le Musée National de l’Informatique a posé ses valises dans le domaine en 2008 et il abrite différentes collections. Il ne se contente d’ailleurs pas d’exposer des appareils de l’époque car il abrite aussi une réplique d’un ordinateur Colossus, un ordinateur réalisé par Tony Sale et toute son équipe.

Comme indiqué un peu plus haut, en fouinant sur internet et plus précisément sur eBay, des bénévoles travaillant pour le musée ont eu la surprise de tomber sur une machine de Lorenz. Contrairement à Enigma, ces machines n’étaient pas utilisées par l’armée allemande mais pas les dirigeants du pays, et notamment par Hitler et ses généraux.

Elles ressemblaient un peu à des machines à écrire mais elles utilisaient une méthode de chiffrement de flux pour chiffrer tous les messages saisis par leur entremise.

Peu de machine de Lorenz ont survécu à la fin de la guerre

Si l’on en croit l’enquête menée par les historiens, alors cette machine aurait passé de nombreuses années recouvertes d’immondices, dans un hangar situé dans le comté d’Essex.

En tombant sur l’annonce, ils ont tout de suite demandé à venir voir la machine et John Wetter, un de ces bénévoles, s’est donc rendu sur place pour vérifier s’il s’agissait bien d’une machine de Lorenz.

Si ces appareils étaient assez nombreux à l’époque, peu d’entre eux ont survécu à la fin de la guerre. A l’heure actuelle, on en dénombre environ quatre dans le monde.

Mots-clés histoireinsolite