Cette météorite proviendrait des confins du système solaire

La Terre est constamment frappée par des météorites mais ces corps proviennent presque tous du même endroit, et donc de la ceinture d’astéroïdes située entre Mars et Jupiter. Il en irait tout autrement de la météorite Tagish Lake. Selon une étude récente, cette pierre céleste proviendrait en effet de la Ceinture de Kuiper et donc des confins du système solaire.

Cette météorite s’est écrasée sur notre belle planète le 18 janvier 2000 en fin d’après-midi en Colombie-Britannique et donc dans la partie ouest du Canada, à proximité du lac Tagish.

Météorite Tagish Lake

Cette météorite viendrait de loin. Très loin même. (Crédits : Michael Holly; Creative Services; University of Alberta)

D’après les relevés effectués par les astronomes à l’époque, la météorite aurait explosé dans la haute atmosphère et donc à une altitude comprise entre 50 et 30 kilomètres, libérant par la même occasion une énergie estimée à 1,7 kilotonnes.

La météorite Tagish Lake a frappé la Terre en janvier 2000

En combinant toutes ces informations, les astronomes en ont déduit que le corps initial atteignait les quatre mètres de diamètre, pour un poids tournant autour des 56 tonnes. Impressionnant, bien sûr, mais il a été presque intégralement vaporisé lors de son entrée dans notre atmosphère. Il a ainsi perdu 97 % de sa masse en l’espace de quelques secondes.

Les études ont révélé que 1,3 tonne de roches ont atteint la surface de notre planète mais seuls 10 kilogrammes ont été retrouvés, soit un peu plus de 500 fragments. Les analyses faites par les chercheurs ont révélé que la météorite était composée de chondrite carbonée de type C2, avec un aspect assez proche de celui du charbon.

Comme indiqué un peu plus haut, des scientifiques ont mené de nouvelles études sur certains fragments. En poussant plus loin leurs investigations, ils ont fini par déterminer que la météorite Tagish Lake ne provenait pas du même endroit que les autres objets retrouvés sur la Terre.

En réalité, elle serait issue de la Ceinture de Kuiper.

Un long voyage pour arriver jusqu’à nous

Comment est-ce possible ? Les chercheurs pensent que cette météorite trouve ses origines dans les premiers jours du système solaire, lorsque les forces gravitationnelles de Jupiter, Saturne, Neptune et Uranus s’affrontaient. Ils estiment en effet que ces forces ont projeté des corps célestes à travers le système. Cette météorite aurait été l’un d’eux.

Pour la petite histoire, il faut savoir que la Ceinture de Kuiper s’étend au-delà de l’orbite de Neptune et elle forme un anneau composé d’une multitude de corps célestes.

Des astéroïdes, certes, mais pas seulement car elle abrite aussi plusieurs planètes naines et notamment Pluton, Makémaké et Hauméa.

Cette zone est immense, bien entendu, et nous savons finalement peu de choses à son sujet malgré les nombreuses études qui ont été faites depuis sa découverte dans les années 50. En réalité, elle soulève même de nombreuses questions et les modèles actuels ne parviennent ainsi pas à expliquer la distribution des objets situés dans la zone. L’étude de ces chercheurs pourrait donc nous aider à y voir un peu plus clair.