Cette photo fait sensation chez les chasseurs d’extraterrestres

Le Maine a été le théâtre d’une scène tout à fait insolite dimanche dernier. Suite à un effet d’optique, la Lune a en effet pris la forme d’un vaste bloc. L’image a fait sensation chez les chasseurs d’extraterrestres.

John Staton se passionne depuis de nombreuses années pour l’astronomie et la photographie. Dimanche soir, il a donc participé à une sortie organisée par le Southern Maine Community College à Casco Bay, un endroit situé sur la côte sud du Maine, en Nouvelle-Angleterre.

Mirage Lune

Il était venu avec la ferme intention d’immortaliser le levé de Lune, mais tout ne s’est pas franchement passé comme prévu.

Il voulait photographier la Lune, mais il s’est retrouvé face à une forme étrange

En guise de Lune, il s’est en effet retrouvé face à une forme rectangulaire ressemblant à un gigantesque bloc de glace surmonté d’une coupelle. Fasciné par le spectacle, l’homme a pris plusieurs photos de la scène et il en a publié une sur son compte Facebook.

L’image a été très vite massivement partagée et elle a fini entre les mains de plusieurs chasseurs d’extraterrestres. Beaucoup d’entre eux ont bien évidemment cru voir dans cette image la preuve irréfutable d’une activité étrangère à notre planète. Le contraire aurait été étonnant.

Toutefois, ces derniers ne sont pas les seuls à s’être intéressés à cet étonnant phénomène. Spaceweather l’a également relayée sur son site, attirant par la même occasion l’attention de plusieurs météorologues, des météorologues qui n’ont eu aucune difficulté à trouver une explication rationnelle.

Un simple mirage provoqué par des conditions atmosphériques particulières

D’après eux, cette forme serait en réalité un mirage provoqué par les conditions climatiques dans la région au moment de la capture de la photo.

Lorsque la Lune s’est levée à Casco Bay, la température de l’océan avoisinait en effet les 14,4 °C et celle de l’air les 23,8 °C. L’étendue d’eau aurait donc refroidi l’air situé au-dessus et le phénomène aurait provoqué une torsion et une courbure des rayons de la lune.

C’est précisément ce qui aurait formé cet espèce d’iceberg rectangulaire.

Le principe est donc exactement le même que pour les mirages traditionnels dans le désert. Ces phénomènes optiques sont en effet provoqués par la déviation des faisceaux lumineux, une déviation engendrée par la superposition de plusieurs couches d’air de températures différentes. Lorsque les conditions s’y prêtent, la lumière se propage de manière anormale et elle dessine alors des formes dans l’air.

Mots-clés insolite