Cette planète fait le tour de son étoile en quelques heures

EPIC 228 813 918 b est une planète assez particulière. Insolite, même. Elle n’a effectivement besoin que de quelques heures pour faire le tour complet de son étoile.

Cette étrange planète a été découverte à l’aide de Kepler en fin d’année dernière par une équipe composée de chercheurs travaillant pour l’Institut de recherche planétaire allemande à Berlin. Elle se trouve à environ trois cents années-lumière de notre monde et elle orbite autour d’une étoile naine extrêmement compacte.

Sauver Terre

D’après les observations menées par ces chercheurs, l’étoile en question ferait en effet la moitié de la taille et de la masse de notre propre étoile.

EPIC 228 813 918 b, une planète pas comme les autres

EPIC 228 813 918 b serait pour sa part un peu plus petite que la Terre et elle serait ainsi doté d’un rayon équivalent à environ 0,89 fois celui de notre planète. En dépit de sa taille modeste, elle serait dotée d’une masse importante correspondant à environ 0,7 fois celle de Jupiter.

En poussant plus loin leurs investigations, les chercheurs allemands ont réalisé que cette étonnante planète se distinguait de ses camarades par sa période orbitale extrêmement courte. Très proche de son étoile, elle en ferait le tour en 270 minutes et donc en un peu plus de quatre heures.

Grâce à l’utilisation de divers instruments, les astronomes ont également réussi à déterminer la composition chimique de ce monde lointain. D’après leurs simulations, la planète se composerait ainsi d’un noyau en fer et d’un manteau de silicate. La fraction de masse de fer minimale tournerait pour sa part autour de 0,52 et elle serait donc bien supérieure à celle de la Terre, Mars ou même Vénus.

Elle n’a pas battu le record

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, EPIC 228 813 918 b ne détient pas la palme de la période orbitale la plus courte. En réalité, le détenteur du titre est KOI-1843 b, une planète dotée d’une période orbitale plus courte de seulement quatre minutes.

D’après les auteurs de l’étude, la découverte et la caractérisation de ces mondes sont des tâches extrêmement importantes, des tâches qui pourraient nous aider à mieux comprendre le processus de formation des planètes et la manière dont elles évoluent tout au long de leur existence.

L’étude complète se trouve à cette adresse. Elle est distribuée sous la forme d’un PDF.