Cette vidéo de Barack Obama est totalement fausse

Un acteur américain et BuzzFeed ont réalisé une vidéo dans laquelle l’ancien président américain Barack Obama parle de Black Panther tout en insultant au passage son successeur Donald Trump. Eh bien, cette vidéo, paraissant tellement vraie quoique non réaliste quant à son contenu, est tout simplement un montage généré à l’aide d’une technologie similaire à celle utilisée pour le fake porn.

Autrement dit, elle est totalement fausse et a été montée de toutes pièces. Les auteurs de cette comédie ? Jordan Peele, BuzzFeed et une intelligence artificielle. L’acteur américain voulait créer une fake news à l’aide d’une intelligence artificielle. Le résultat a de quoi faire réfléchir.

La réalisation de cette vidéo s’est effectuée dans le cadre d’une collaboration avec BuzzFeed et plusieurs techniques de production classiques ont été utilisées.

Les fakes videos, une pratique pour le moins dangereuse

Les réalisateurs de cette vidéo ont pris l’ancien président des États-Unis comme acteur principal de la séquence étant donné qu’il a déjà fait l’objet d’un projet d’étude pour la création de fausse vidéo.

Parmi les applications qui sont utilisées dans la conception de la vidéo, on trouve Adobe After Effects ou FakeApp, une application de face-swapping qui a été tristement rendue célèbre pour avoir permis à des concepteurs de vidéo de substituer le visage des actrices pornos avec le visage de personnalités célèbres.

Les fake videos bientôt réglementées ?

Concernant la vidéo de Barack Obama, la plaisanterie a été prise à la légère vu que les réalisateurs de la vidéo ont annoncé au préalable qu’il s’agissait d’un faux. Seulement, qu’adviendrait-il si ces vidéos montraient Donald Trump en train d’insulter Vladimir Poutine ou que penserait l’Asie si une fausse vidéo se propageait sur le net montrant le dictateur de la Corée du Nord qui déclare la guerre à la Corée du Sud ?

Ces fausses vidéos pourraient être prises pour vraies et déclencher des guerres ou tout du moins de provoquer de vives tensions sur la scène géopolitique. Récemment, Google a réussi à mettre au point une intelligence artificielle capable d’isoler une voix dans une foule. Il existe aussi un algorithme du nom d’Eerie Tech qui permet de recréer une voix rien qu’en l’entendant durant une minute.

Il est donc important de lutter contre la prolifération de ces faux contenus compte tenu des impacts qu’ils pourront engendrer dans un contexte géopolitique ou électoral. Un projet de loi en France serait justement en train d’être élaboré en ce sens.